Les ventes de la maroquinerie de luxe progressent de 6 à 8 % par an. Ces chiffres s’expliquent en premier lieu par une forte demande de la clientèle pour cet accessoire de mode, renouvelé régulièrement. Par ailleurs, les sacs augmentent le chiffre d’affaires au mètre carré dans un magasin car ils prennent moins de place que le prêt-à-porter. Ils sont également moins soldés que les vêtements. (article signé C. DU.)
Source :
Le Monde – 24/03/2006