C'est l'une des fêtes les plus importantes des Thaï, peuple minoritaire montagnard du Vietnam. Elle commémore les divinités qui ont créé le Muong (localité habité par une communauté villageoise plus ou  moins importante) et exprime des voeux d'abondance et de bonheur pour la population.

danse_xoeEn général, la fête s'organise de la même manière dans tous les Muong, et ne diffère que par certains rites et le choix des emplacements. Les Thaï du Nord -Ouest choisissent la source des cours d'eau qui alimentent leur village. Les Thaï Noirs de Muong Lo (Nghia Lo, Yên Bai) optent pour la forêt interdite de Muong où pousse un très grand banian entouré de tombeaux.

Le Xên Muong de Muong Lô est organisé par le chaman (Mo nghê), responsable des affaires culturelles pour le chef du Muong (Chau Muong), et l'association des hommes âgés (Hang Thau ke). L'objet du sacrifice est l'habit d'un garçon d'origine noble (Tao chau sua) ou le fils d'un mandarin local (phia tao). Comme les titres de noblesse et de mandarin n'existent plus, on prend l'habit d'un membre de l'administration populaire.

jeu_d__quilibre.1Les offrandes cultuelles proviennent de la population du Muong: on peut sacrifier de deux à quatre buffles. Seuls les Thaï de Yên Châu (Son La) sacrifient des buffles blancs. L'animal est toujours choisi par le chaman, qui n'a pas besoin de savoir à qui il appartient. Si étrange que cela puisse paraître, quand son bâton touche la bête choisie, cette dernière, comme hypnotisée, se tient tranquille et se laisse mener. Les plateaux rituels comprennent de la viande de buffle bouillie, du riz et de l'alcool. Le chaman prononce sept prières, il invite les divinités et les ancêtres à revenir participer à la fête et à bénir la communauté.

Le jeu favori est la danse xoe en rond. Plus impressionnant est le lancer de la balle con (en étoffe) qui demande aum_re_et_enfant___la_f_te.1 préalable la cérémonie du con, au pied d'un mât haut de 15 à 20m. Les offrandes cultuelles sont les mêmes que pour le Xên Muong, avec plus d'une centaine de balles con sur l'autel. Selon la croyance populaire, sur l'ordre du ciel, les sangsues des rizières, les moustiques et les petites sangues des forêts sucent le sang des humains qu'ils rapportent au ciel. Le jeu rituel du con consiste à lancer la balle en étoffe de telle manière qu'elle perce le disque de papier installé en haut du mât. Le vainqueur devient le héros de la journée.

les_chamans__au_nom_du_village__c_l_brent_la_c_r_monie_en_l_honneur

La pêche collective est aussi un don de la fête Xên Muong. Tout le monde peut y participer.

(Source : Bao Anh Vietnam)