mnongCes 15 dernières années, beaucoup de choses ont été réalisées pour préserver et développer la culture des ethnies minoritaires. Pour de meilleurs résultats, un budget plus grand est nécessaire.
Quinze ans se sont écoulés depuis la mise en oeuvre de la politique de préservation des valeurs culturelles des ethnies minoritaires et des régions montagneuses, décidée par le PC vietnamien. De nombreuses réalisations ont été obtenues (1989-2005). De nombreuses valeurs culturelles immatérielles ont été préservées. En particulier, grâce aux efforts des spécialistes, au soutien du gouvernement et aux contributions de la population locale, la culture des gongs du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) a été reconnue patrimoine immatériel du monde par l'UNESCO. La restauration de certaines fêtes folkloriques traditionnelles a aussi mérité une attention particulière dont les fêtes Lông tông (descende au champs) des Tày à Bac Kan (Nord), Katé des Cham à Phan Thiêt (Centre) ...
Concernant les patrimoines matériels, de nombreux sites culturels et historiques ont été restaurés en même temps que la préservation des villages et hameaux traditionnels, des mœurs et coutumes, des costumes et gastronomies des ethnies minoritaires..

Un travail qui nécessite un budget plus gros
Cependant, les spécialistes s'inquiètent de la disparition à terme de l'identité culturelle d'ethnies minoritaires comme des Bô Y, Sila, Khang, La Ha, O Du, et de l'influence des cultures étrangères dans certaines régions du Tây Nguyên.
En outre, le budget réservé à la préservation et au développement des cultures ethniques demeure si modeste. D'après Trân Huu Son, directeur du Service de la culture et de l'information de la province montagneuse de Lào Cai, le mécanisme de répartition du budget repose actuellement sur le nombre d'habitants. Ainsi, les provinces montagneuses où vivent essentiellement les minorités ethniques reçoivent souvent les enveloppes budgétaires beaucoup plus maigres, par rapport à celles de la plaine, ce qui pose évidemment des problèmes pour la préservation de ces cultures .
Cette année, de nombreux rendez-vous avec les ethnies minoritaires sont prévus, dont le premier festival des ethnies du Centre et du Nam Bô oriental, la 5e édition de la fête des ethnies de la région du Nord-Est, la première Journée culturelle des Hoa et celle des Mông.

(Source : Thu Hà/CVN)