_ventail

L'EVENTAIL

Dix-sept ou dix-huit,qui le sait ?

Laisse toi aimer à ne plus te quitter,

Mince ou épais, tu t'évases en triangle,

Large ou étroit, on te prend pour un point.

Fraîcheur de nos intenses chaleurs,

On t'aime le long des nuits, on t'aime encore le jour.

Tu dois ton teint de rose à la peau du kaki...

Tu es aimé des princes, adoré des rois et pourtant tu n'es qu'un objet.

(Hô Xuân Huong, XVIIIème siècle)