Sans_titre

Le picador de Luis Vilches, Francisco Romero, dans une situation critique face à un toro du Puerto de San Lorenzo - photo Real Maestranza.

Le matador de toros espagnol Luis Vilches a recueilli l’unique ovation de la corrida qui s’est déroulée ce dimanche, en fin d’après-midi, dans les arènes de Séville, face au bétail du Puerto de San Lorenzo, propriété de l’éleveur salmantin Lorenzo Fraile. La Real Maestranza de Caballería a enregistré trois-quarts d’entrée pour cette neuvième corrida de la Feria d’avril qui s’est déroulée par un temps estival.
Le cartel, entièrement espagnol, réunissait Luis Vilches, Eduardo Gallo et Pedro Gutiérrez El Capea, opposés à six toros du Puerto de San Lorenzo (5e, sobrero), bien présentés et inégaux en bravoure, spectaculaires au cheval mais bien souvent mansos et de peu de forces, maniables en général et présentant divers degrés de sosería (les 2e, 3e, 4e et 5e exemplaires présentant des possibilités à la muleta ; 1er et 6e, plus compliqués et sur la défensive).  Lire la suite
http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=2176