1

L'artiste Yi Zhou, invitée de Crème de la Mer au Crillon. Photo D.R.

Au lendemain de la clôture de la foire d'art de Bâle, Crème de la Mer a imaginé à Paris une soirée dédiée à l'art contemporain et au luxe. La marque fétiche des « beauty addicts » a consacré mardi une soirée au Crillon autour des oeuvres récentes de l'artiste chinoise multimédia Yi Zhou. Représentée par la galerie Jérôme de Noirmont à Paris et Deitch à New York, cette amie de la maison a présenté deux nouvelles vidéo : « Stromboli », un film en 35 mm inspiré du mythe de Méduse et Persée ainsi que « Paradise », sur le thème de la Divine Comédie. Elle travaille actuellement sur un projet d'art public à New York et Paris, place Vendôme. Mardi, en projetant ses oeuvres devant un parterre mode - Giambattista Valli, Andrew GN, Eric Bergère, Inès de la Fressange...» et jet set, Crème de la Mer a mis en scène soir son culte de la beauté. L'excuse : célébrer après-coup l'implantation de la marque sur le marché français, au Bon Marché. C.S. (www.vogue.fr)