Sans_titre2Le Congrès américain vient d'approuver la décision de mars dernier du gouvernement américain selon laquelle une somme de 3 millions de dollars sera dépensée pour la décontamination des régions touchées par la dioxine au Vietnam, a annoncé Michael Marine, ambassadeur américain au Vietnam.
Le programme vietnamo-américain de décontamination de 3 lieux gravement touchés par la dioxine (l'aéroport de Dà Nang ; le district de Phù Cat, province de Binh Dinh ; le chef-lieu de Biên Hoà, province de Dông Nai) s'échelonne sur 3 étapes, selon le diplomate américain. Dans un premier temps, des études seront menées conjointement par la Fondation Ford, les ministères vietnamiens des Ressources naturelles et de l'Environnement et de la Défense. Ensuite, seront mises en œuvre des stratégies adéquates pour décontaminer les zones infectées. Enfin, seront effectuées des études pour évaluer les résultats de ces interventions.

Les tâches les plus urgentes sont le traitement des nappes d'eau souterraines et l'isolement des zones contaminées, a dit Michael Marine. Il trouve indispensable que les mass média mènent des activités de sensibilisation auprès des populations locales pour qu'elles ne mangent pas de poissons pêchés dans les lacs situés dans les zones contaminées, et n'y cultivent rien.

L'ambassadeur américain a estimé nécessaire d'utiliser efficacement la somme de 3 millions de dollars car les bons résultats obtenus seront sans aucun doute bénéfiques aux propositions relatives à d'autres assistances financières. Les gouvernements vietnamien et américain devront s'efforcer de maintenir et renforcer davantage leur coopération pour la décontamination des zones infectées, a souligné Michael Marine. (Viêt Long/CVN)

Ce n'est pas trop tôt! Et l'indemnisation des victimes de l'agent orange? On s'achète de la bonne conscience à moindre prix?