Nous décidons d’aller à la plage ce matin avec Sylvie et Bernard. On nous a appelé un taxi vert (je vous le recommande, si vous êtes 3 ou 4; c’est un peu moins cher). Les jeunes filles de la plage sont vraiment charmantes, elles nous font fête en nous demandant pourquoi nous n’étions pas venus hier, elles nous ont attendu… Nous reprenons les mêmes lits. Philippe nous avait mis en garde, ainsi que les filles de l’hôtel, sur le fait que les plages seraient bondées… En fait, il y avait encore moins de monde!

DSC00361

DSC00362

DSC00363

On va tout de suite à l’eau, Sylvie et moi. Lorsque je suis remonté, Bernard était en grande discussion avec ma vieille marchande. Il lui avait acheté une goyave et une grappe de raisin. Je lui prends en plus une grappe de rambutans.

Nous avons déjeuné au restaurant Khai d’un demi kilo de gambas; d’une salade de tomates, oignons, concombres et feuilles de basilic vietnamien; et comme nous avions peur d’avoir faim, nous avions commandé en plus, Bernard et moi, du riz aux seiches, ce qui est beaucoup trop! Et en plus, on nous a amené tout en même temps… Donc, penser à commander qu’un premier plat, puis le second!

DSC00364

DSC00365

La plage vue du restaurant

DSC00369

Le garçon de la plage ue Sylvie s'amuse à martyriser

En redescendant, Bernard a encore acheté divers baumes à une autre vieille dame qui est également veuve et à une jeune fille qui l’a harponné pour vendre plus cher, malgré que j’ai marchandé! Comme quoi, je préfère aider les vieilles dames. La pluie se trouvant à Hôi An, nous faisons appeler un taxi. Nous sommes arrivés juste avant la pluie à l’hôtel.

DSC00368

Bernard a pris la campagne vue de notre balcon

Philippe arrive vers 5 heures de Huê. Il me propose de je rejoindre dans sa chambre. Il me montre sur son ordinateur les photos des transformations du Palais impérial faites par Son, les deux salles qui ont été faites selon son projet au Mausolée Khai Dinh et qui sont très réussies! Il me montre également un magazine avec un article de Son sur les émaux de Huê dans lequel ma tasse Minh Mang a été nommée « Collection Philippe Truong »!!!… ainsi que l’aiguière de Papa! On commence à regarder la vidéo du Festival de Huê 2006 lorsque Bernard nous rejoint.

Le soir, nous allons dîner dans un autre restaurant de cao lâu de la rue Trân Phu, pas bon du tout! On aurait dû revenir à celui du balcon!