Sans_titre

El Juli n'a pas ménagé ses efforts face aux toros de Juan Pedro Domecq - photo Christophe Chay

Les matadors de toros El Juli et Juan Bautista sont sortis en triomphe des arènes de Palavas-les-Flots (Hérault), après s’être partagés un total de sept oreilles face au bétail de l’éleveur andalou Juan Pedro Domecq, à l’issue de la corrida qui s’est déroulée ce jeudi, en fin d’après-midi, dans la cité balnéaire. Quatre pavillons ont récompensé la prestation du torero arlésien alors que trois trophées sont revenus dans l’escarcelle du maestro de Velilla de San Antonio. Les arènes Manuel-Benítez El Cordobés ont enregistré un quasi-plein pour cette seconde corrida de la Feria de la Mer qui s’est déroulée par un temps splendide.

Le cartel, hispano-français, réunissait en mano a mano Julián López El Juli et Jean-Baptiste Jalabert Juan Bautista - Joselito Adame devant déclarer forfait pour des raisons de santé. Le duo de toreros a été opposé à six toros de Juan Pedro Domecq, corrects de morphologies et très commodes d’armures (3e, 4e et 5e exemplaire présentant des cornes abîmées), limités de forces et à peine piqués, maniables en général (les deux meilleurs exemplaires furent les 3e et 4e, avec une meilleure note pour ce dernier, animé d’une charge empreinte de tempérament ; 1er, fortement diminué après une vuelta de campana et sans option ; 2e, 5e et 6e plus inégaux dans leurs assauts mais toujours dotés d’au moins une corne exploitable).

Lire la suite http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=2374

Le reportage vidéo Féria de la Mer Corrida Mano a Mano - www.corrida.tv (62,3 Mo)

Les photos de Christophe Chay


El Juli


Juan Bautista