Dans la province de Hai Duong (Nord), la céramique Chu Dâu a connu dès le 15e siècle une réputation internationale, même si les traces d'anciens artisans n'ont été découvertes que ces dernières années. Aujourd'hui, les arts du feu de Chu Dâu renaissent grâce à la détermination des descendants des céramistes d'autrefois.

Ziem2

Bouteille signée Bùi Thi Hy datée de 1450, Topkapi Saray, Istambul

Le musée de Topkapi Saray à 'Istanbul (Turquie) conserve une bouteille en céramique bleue et blanche, acquise par les sultans ottomans. Sur cette antiquité se trouve l'écriture de l'artisane Bùi Thi Hy. En 1450, la céramiste a créé ce récipient dans le district de Nam Sach (province de Hai Duong, Nord).

En 1980, Makoto Anabuki, premier secrétaire de l'ambassade du Japon au Vietnam de l'époque, a eu l'occasion d'admirer la collection du musée précité. Parmi les pièces les plus remarquables M. Anabuki a noté une inscription en caractères sino-vietnamiens (chu nôm), traduite par R. L. Hobson en 1933, indiquant "peint par la potière Bùi Thi Hy", dans la 8e année de l'ère Thai Hoà (période dynastique des Lê postérieurs, équivalent à 1442-1459), dans le district de Thanh Lam (aujourd'hui un village de la province actuelle de Hai Duong, à environ 50 km au sud-est de Hanoi). L'information a été transmise au directeur du musée de la province de Hai Duong, Tang Ba Hoành.

Assurée pour un million de dollars, la bouteille de Bùi Thi Hy est devenue la première clé démontrant l'importance d'une production de haute qualité.

Comme des tessons et des supports de cuisson étaient régulièrement trouvés par les paysans du village de Chu Dâu, des sondages, puis des fouilles, ont été effectués entre 1983 et 1993 dans ce village, au bord de la rivière Thai Binh, et d'autres régions voisines riches en kaolin et argile. À partir de 1996, sous la direction de l'Institut national d'archéologie, des fouilles de fours et de leurs zones de déchets ont été entreprises, ce qui a permis de mettre à jour de magnifiques tessons en bleu et blanc et d'autres avec des décorations en vert et rouge.

4425Beauté légendaire de la céramique Chu Dâu

La beauté de la céramique Chu Dâu est décrite ainsi : "fine comme un feuille de papier, transparente comme de la pierre précieuse, blanche comme de l'ivoire et sonnante comme une cloche". Les dessins et motifs des produits de Chu Dâu portent sur le caractère culturel traditionnel du Vietnam. Il s'agit de paysages naturels et de la vie quotidienne des habitants du delta du fleuve Rouge : pasteur de buffles, chaumières au bord du fleuve, paysan portant chapeau conique, ou en costume traditionnel, oiseaux sur des branches, poissons dans l'eau...

Par ailleurs, les fouilles sous-marines de navires chargés de céramiques vietnamiennes et chinoises à Cù Lao Chàm (au large de la ville de Hôi An, province de Quang Nam, Centre), effectuées entre 1997 et 2000, ont donné un coup de projecteur sur la céramique vietnamienne. Environ 240.000 pièces ont été recueillies de ces fouilles sous-marines, comprenant des poteries, grès, céladons, porcelaines en bleu et blanc. Ces antiquités sont pareilles à celles trouvées à Chu Dâu. Les archéologues sont parvenus à cette conclusion : Chu Dâu était un grand centre de céramique au 14e siècle. Ses produits ont été exportés partout à l'étranger. Malheureusement, Chu Dâu a connu une chute vers la fin du 16e siècle à cause de l'affrontement entre les clans seigneuriaux rivaux Mac et Trinh.

Depuis la découverte d'anciennes céramiques Chu Dâu, près de 637 délégations de visiteurs nationaux et internationaux se sont rendues dans ce village, notamment, du Japon, de France, d'Australie et des États-Unis.

Finalement, l'histoire de l'auteur de la bouteille multiséculaire a été découverte par l'ancien directeur du musée de Hai Duong, Tang Ba Hoành. L'artisane Bùi Thi Hy est née en 1420 au village Quang Anh (village de Quang Tiên d'aujourd'hui, commune de Dông Quang, district de Gia Lôc). Issue d'une famille intellectuelle, car un de ses parents, Bùi Quôc Hung, était le mandarin émérite de la cour, Bùi Thi Hy est une femme lettrée et douée pour la peinture. Elle s'est mariée avec Dang Sy, patron d'une manufacture de céramique au village de Chu Dâu, district de Thanh Lâm. L'artisane Bùi Thi Hy a un talent extraordinaire pour fabriquer les bouteilles en céramique. En 1452, elle et son mari reviennent à son village natal de Quang Anh pour aider son frère à fonder un atelier. Les produits sont exportés vers la Chine, le Japon et l'Occident. La céramiste Bùi Thi Hy n'a pas eu d'enfant et elle est décédée dans son village natal en 1499, à l'âge de 80 ans. L'histoire de cette fameuse artisane est notée dans le registre généalogique familial de la lignée Bùi.

4455Le label d'or revient sur le marché

La réputation internationale de la céramique Chu Dâu est la fierté des descendants de céramistes d'antan. "Chu Dâu est un label d'or que nos ancêtres nous ont transmis. Nous devons le préserver et valoriser pour enrichir notre pays natal", dit Nguyên Huu Thang, directeur général de la Compagnie générale de commerce de Hanoi (Hapro). Ainsi, ce responsable de Hapro a décidé en 2000 d'envoyer l'employé Nguyên Van Luu, originaire lui aussi de Chu Dâu, à leur terre natale pour rétablir le métier ancestral. Un an après, l'atelier de céramique de Chu Dâu est né à Hai Duong. Les fondateurs de l'atelier ont reçu le soutien des autorités loca-les qui partagent la même aspiration de faire renaître les arts du feu. Sur 33.250m2, le terrain octroyé par les autorités communales, la manufacture compte dès le début 20 artisans et près de 200 ouvriers. Ces jeunes céramistes sont les descendants d'artisans d'autrefois. "La compagnie a pour objectif de reproduire les anciens modèles du village de poterie de Chu Dâu et de les mettre sur le marché", précise le chef du marketing, Nguyên Duc Hùng.

Aujourd'hui les produits de Chu Dâu sont exportés vers une quinzaine de pays. Le directeur de la compagnie de céramique de Chu Dâu inaugurera bientôt une nouvelle usine de 4.000m2 dans le district voisin de Nam Sach : Chi Linh, où se concentre de l'argile de qualité, matière première de la production céramique. Ainsi, après des centaines d'années de silence, la céramique Chu Dâu retrouve sa place prestigieuse. (Hoàng Hà\CVN)