e

Il faut faire du noir une couleur de lumère. Clémence Boulouque (Extrait de Mort d’un silence)

Fille de magistrat, Clémence Boulouque est diplômée de l'ESSEC. Elle n'a que 13 ans lorsque son père se suicide. Juge antiterroriste des attentats de 1986, Gilles Boulouque ne résiste pas à la pression des médias et des politiques. La vocation littéraire de Clémence naît de ce drame. Quelques années plus tard, en 2003, elle écrit 'La Mort d'un silence' publié aux éditions Gallimard, dans lequel elle revient sur les événements douloureux de son enfance. Le roman obtient le prix Fénéon la même année. Une adaptation cinématographique est même réalisée par William Karel, intitulée 'La Fille du juge' est réalisée à partir d'images d'archives télévisées et de films personnels de la famille Boulouque. La jeune auteur continue sa carrière d'écrivain en publiant 'Sujets Libres', en 2004, qui relate la vie de Violaine fille de rapatriés d'Algérie. Suivront 'Chasse à courre' qui aborde les ambitions d'un chasseur de têtes, 'Juives d'Afrique du Nord' ou 'Au pays des macarons', dans lequel Clémence Boulouque renoue les fils et les affections de sa vie à travers l'histoire du macaron. Clémence Boulouque est également chroniqueuse littéraire au Figaro et à France Culture.