c

Très belle figure funéraire chinoise mingqi en terre cuite beige, dynastie des Han (206 BC - 220 AD).

figurant un personnage agenouillé. Le corps est dissimulé sous un vaste manteau croisé dont l'encolure en V laisse apparaître les vêtements du dessous.

Les manches amples forment une large courbe sous les avant bras, et deux orifices ont autrefois su servir à fixer des mains amovibles. Tous ces éléments de costume sont rehaussés de pigments allant du bleu clair à l'ocre dans une belle palette dégradée.

La tête également indépendante présente un visage très finement modelé, à l'expression légèrement boudeuse, rehaussé en noir au pinceau pour accentuer des yeux en amande à larges pupilles surmontés de sourcils en "accent circonflexe".

La chevelure organisée autour d'une rai centrale descend dans le dos en une longue natte. On notera la représentation des semelles de chaussures attestant à l'arrière de la position agenouillée du personnage.

Ce beau modèle classique qui peut-être considéré comme un archétype du genre est tout à fait caractéristique de la production sous la dynastie des Han (206 BC - 220 AD).

H. : 58 cm. Estimation : 6 000 / 8 000 €

Provenance : Acquis de la Galerie Giselle Croës (Bruxelles) en 1988

Une analyse par la technique de la thermoluminescence pratiquée par le laboratoire d'Oxford n° 466j74 a confirmé la datation.

Collection Kenzo. Paris, Drouot-Montaigne,  mardi 16 juin à 14 et à 20 h, mercredi 17 juin à 14 h. Aguttes SVV. Mme Daffos, MM. Estournel, Plaisance, Coissard