c

Exceptionnelle représentation en or d'une divinité féminine debout tenant une fleur de lotus de la main gauche, et une tablette ou un livre dans la gauche. Thailande, VIIIème siècle. H. : 23 cm. Estimation : 60 000 / 80 000 €

Son visage renvoie globalement à l'esthétique de Dvâravatî, et est surmonté d'une superbe coiffure nattée, au retombant sur les cotés du mukuta vertical. Sa taille est ceinte d'un long sarong maintenu par un simple lien suivant la mode attestée en Thaïlande et au Cambodge durant les 7° et 8° siècles.

Outre ses qualités esthétiques indéniables et son absolu classicisme, le caractère remarquable de cette oeuvre est également lié à son matériau, et surtout à sa dimension qui en fait une des plus grandes oeuvres de ce type en ce matériau recensé à ce jour.

Il pourrait paraître surprenant qu'une image de cette importance soit dédiée à une divinité féminine plutôt qu'à un buddha ou à une des figures majeures de la trinité hindoue.

Toutefois la présence d'un livre dans la main gauche de cette déesse pourrait nous inciter à l'identifier comme étant Prajñâpâramitâ ou "perfection de la sagesse", dont le sûtra connut une popularité extraordinaire dans tout le monde bouddhique. Cette identification prestigieuse pourrait justifier qu'un souverain ait pu commanditer une telle image.

L'esthétique générale de l'oeuvre n'est pas sans évoquer certaines plaques d'or décorées au repoussé de divinités en pied ou en buste, traditionnellement considérées comme provenant de Si Thep sur le territoire actuel de la Thaïlande, et permet de proposer une datation, quelle qu'en puisse être l'origine précise, aux alentours du 8° siècle.

L'objet est accompagné d'une analyse établie par Conservation & Technical Services Ltd, Birbeck College, de Londres, n° 90660 en date du 3 février 1996, attestant que l'objet est conforme à ce qu'on peut attendre d'un or pré-angkorien, tant sur le plan du matériau que de la technique, et que son poids en or s'élève à 609 grammes.

d

Bodhisattva en or. Probablement Thaïlande ca 7°-8° siècles. H. : 5 cm. Estimation : 5 000 / 8 000 €

Représenté debout, à quatre bras ayant perdu leurs attributs. Son mukuta est constitué de grosses boucles retombantes de part et d'autre d'une forme pouvant évoquer un buddha assis, et donc une image d'Amitabha caractérisant les aspects d'Avalokiteçvara.

La taille est ceinte d'un sampot organisé, comme la coiffure, selon les principes des images préangkoriennes.

DSC00548_1_

Bodhisattva en or. Probablement Thaïlande ca 7°-8° siècles. H. : 5 cm. Estimation : 5 000 / 8 000 €

Représenté debout, la main gauche maintenant un vase. Son mukuta est constitué de grosses boucles retombantes de part et d'autre d'une forme pouvant évoquer une image d'Amitabha caractérisant les aspects d'Avalokiteçvara, ou un stupa qui associé au vase pourrait indiquer une forme de Maitreya.

La taille est ceinte d'un sampot organisé, comme la coiffure, selon les principes des images pré-angkoriennes.

e

Bodhisattva en or représenté debout, tenant un vase dans a main droite. Probablement Thaïlande ca 7°-8° siècles, avec des influences indonésiennes, ou de Thaïlande péninsulaire. H. : 5 cm. Estimation : 5 000 / 8 000 €

Il est coiffé d'un chignon maintenu par un anneau, porte une forme de diadème, un long dhotî, et est richement paré de bijoux.
La présence d'un vase dans sa main pourrait faire penser à un aspect de Maitreya le buddha du futur.

On ne peut toutefois exclure qu'il s'agisse d'un aspect d'Avalokiteçvara.

f

Très beau, et rare petit Buddha en or, représenté assis en méditation, dhyânamudrâ. Indonésie ou Thaïlande ca 7°-8° siècles. H. : 2,5 cm. Estimation : 4 000 / 6 000 € 

le vêtement collé au corps avec simplement marqué, l'enroulement au niveau du col qui renvoie aux archétype indiens de l'époque Gupta.
L'usnîsa, traditionnelle protubérance crânienne, n'apparaît que légèrement saillante dans sa chevelure, traitée en grosses boucles.

g

Belle petite représentation de Ganeça en or. Probablement découvert en Indonésie, ca 8°-9° siècles. H. : 2,8 cm. Estimation : 2 000 / 4 000 € 

fils de Civa à tête d'éléphant, qui doit son immense popularité à sa faculté de lever les obstacles, non seulement pour le bon développement des rituels, mais surtout pour favoriser toutes les activités humaines en général.

i

Superbe et rare représentation en or du Buddha. Aurait été trouvée à Sumatra (Indonésie). H. : 6,5 cm. Estimation : 6 000 / 10 000 €

assis en vajraparyankâsana, la main droite esquissant le bhûmisparçamudrâ, pour prendre la terre à témoin de ses actes face à Mâra.

Son samghati lui colle au corps, et sa coiffure composée de grosses boucles marquant à peine sa protubérance crânienne, usnîsa qui présente une alvéole évidée en son sommet. Cette dernière dut autrefois retenir une pierre précieuse.

Cette remarquable sculpture pour laquelle on peut proposer une datation aux alentours des 7°-8° siècles est caractéristique du rayonnement de la culture dite de Srivijaya.

Elle présente dans le dos un tenon qui dut autrefois à fixer un nimbe destiné à entourer son visage.

Pour une importante statuette de buddha debout, (17,5 cm), également en or et découverte en Indonésie, Cf : Emma C. Bunker & Douglas A.J. Latchford, "Khmer Gold: Gifts for the Gods" Chicago 2008. Fig 1-7.

j

Rare représentation en or d'une divinité masculine. Art Khmer, ca 12° siècle. H. : 2,9 cm. Estimation : 4 000 / 6 000 €

parée de bijoux, figurée assise, le genou droit relevé, maintenant un long bâton dans sa main droite. Bien que la plupart du temps, il soit assis sur son talon gauche, cette iconographie est généralement considérée comme étant celle de Visvakarman, le grand architecte de l'univers.

Les attributs tenus dans la main droite sont variables, selon la phase de son activité évoquée par l'image.

k

Petite représentation du buddha en or, assis, la main droite prenant la terre à témoin, bhumishparsamudrâ. Thaïlande, ca 17° siècle. H. : 2,1 cm. Estimation : 1 000 / 1 500 €

Collection Kenzo. Paris, Drouot-Montaigne,  mardi 16 juin à 14 et à 20 h, mercredi 17 juin à 14 h. Aguttes SVV. Mme Daffos, MM. Estournel, Plaisance, Coissard