9

124151876022942

Sebastian Vrancx (Anvers, 1573 ou 78 - 1647), Allégorie de l'hiver : promeneurs et patineurs dans une ville sous la neige

Panneau de chêne, parqueté. (Restaurations anciennes) Hauteur : 27 Largeur : 37 cm. Estimation 40 000 - 60 000 €

Commentaire : Poète et peintre anversois, Sébastien Vrancx est célèbre pour ses scènes de batailles et d'attaques de brigands. Si son répertoire est très étendu, il est essentiellement un "peintre de cabinet": il a peint des scènes rustiques où il renouvelle la tradition instaurée par Pieter Brueghel et des tableaux de société d'une élégance aristocratique.

Après son apprentissage chez Adam van Noort d'après Carel van Mander, il voyage en Italie et Charles Sterling suppose que, comme Joos de Momper, il noue des relations avec Ludovic Pozzoserrato. Rentré à Anvers, il conjugue la tradition brueghelienne à des scènes populaires accordée au style italianisant de Pozzoserrato.

Poète à ses heures, il compte parmi les théoriciens en vue de son temps.

L'allégorie des quatre saisons, ici la représentation de l'Hiver, remonte à la tradition de la peinture flamande du XVIe siècle et plus particulièrement celle de Pierre Breughel l'ancien. Chaque saison est liée à une activité humaine qui à son tour est influencée par le rythme de la nature. Cette iconographie trouve sa source dans les illustrations des livres d'heures médiévaux tels que "Les Très Riches Heures du Duc de Berry" des frères Limbourg où les jours saints et les autres fêtes religieuses sont notés par mois et face à cette page, l'artiste représentait une activité spécifique en relation avec ce mois.

Lundi 22 juin, hôtel Marcel-Dassault, 19 h. Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan SVV.