8

Baccarat. Prestigieux lustre en cristal à cascade de type Tuzla à 157 lumières

.
H. 360 cm, L. 260 cm, Poids : 660 Kg. Estimation : 600 000 / 800 000 €

Ce lustre a été créé pour l'Exposition Universelle de Paris en 1855. Il fut ensuite présenté à l'Exposition Internationale de l'Est de la France à Nancy en 1909. Cette grande manifestation, aux objectifs et aux dimensions comparables à celles d'une Exposition universelle, dura 6 mois et attira plus de 2 millions de visiteurs. Elle avait pour ambition de montrer toutes les manifestations de l'art, de l'industrie et de la science .La vitalité et la modernité de la France, l'avant-garde des départements de l'Est, pourtant amputés de l'Alsace-Lorraine, s'affichèrent alors face à la puissante Allemagne. Le coeur de l'exposition était constitué par six palais, dédiés aux grands secteurs économiques : métallurgie, électricité, textiles, arts libéraux/génie civil, alimentation et transports.La classe du verre et du cristal était installée dans le palais des arts libéraux.
Baccarat remporta la Grande médaille d'honneur du département.

"… Devant le stand Baccarat, on est frappé de l'incomparable maîtrise avec laquelle le cristal a été façonné et paré.
C'est le domaine du grand art …"
(Rapport général sur l'exposition de l'Est de la France, Nancy 1909, par Louis Laffitte, Directeur général de l'Exposition, 1912).

Un exemplaire de ce lustre est exposé dans l'escalier de la Maison Baccarat à Paris depuis son ouverture en 2003.

"A l'occasion du centenaire de l'Exposition internationale de l'Est de la France, Nancy 1909 , Baccarat propose à travers une exposition à la chapelle de la Manufacture de Baccarat, une rétrospective de cette manifestation exceptionnelle où sont exposés les principaux chefs-d'oeuvre de l'exposition de 1909. En effet, Baccarat y exposa toute l'étendue de ses savoir-faire portés à leur plus haut degré de sophistication. Ces prouesses techniques s'exprimaient tant dans les prodigieux calices et coupes soufflés, légers et aériens, que dans les somptueuses pièces Monumentales, vases à montures de bronze et lustres, dont l'opulente cascade signalait de loin au visiteur La suprématie de Baccarat. La célèbre cristallerie, dont l'origine remonte au XVIIIe siècle, remportait sa première Médaille d'or, à l'occasion de l'Exposition des Produits de l'Industrie de 1823, où elle était saluée pour l'éclat et la finesse du cristal et devient la première cristallerie de France. Baccarat est, à ce moment, sans nul doute  La seule industrie française qui est alors constamment et magistralement représentée au cours des différentes expositions auxquelles elle participe, remportant de ce fait les honneurs et de prestigieuses récompenses. Un maître-mot, la perfection de la matière et de la taille , revient dans tous les rapports d'Expositions Universelles entre 1855 et 1867, où la cristallerie Baccarat domine par la qualité de son cristal, jugé supérieur à ceux de Bohême et d'Angleterre… "
Dany Sautot, Baccarat, une histoire, éd. Baccarat, 1993. L'Art en France sous le Second Empire, Exposition Grand-Palais, Paris, 1979.

Ce lustre fut électrifié à la fin du XIXe siècle. Il a fait l'objet de plusieurs éditions limitées. Il est composé de plus de 9 000 pièces. Il figure dans les palais du Sultan de Turquie, du Shah de Perse, des Maharadjas, des Présidences d'Amérique du Sud, des Emirats... Source du Patrimoine de la Manufacture de Baccarat.

Vente du Jeudi 6 août 2009. Mobilier - Objets d'art 1800 à 1950 - Le Corbusier. Kohn - Cannes. M. Guy Kalfon. Pour tous renseignements, veuillez contacter la maison de ventes au +33 (0) 1 44 18 73 00

9

Lustre de l'escalier du musée Baccarat, Paris, France