10294481

Alexander Calder, Pour Vilar, circa 1952, Mobile - métal peint, dédicacé et signé du monogramme sur l'élément blanc : "Pour Vilar CA", 60 x 190 cm. Vendu : 2 287 000 €. photo Artcurial

L’Art minimal et conceptuel réalisait une très belle performance de niveau international bien au-delà des résultats attendus, récompensant la confiance des vendeurs.

Le Projet minimal totalisait 1 537 000 €, 80 % des lots vendus, 150 % des estimations sous le marteau de Francis Briest. La plus haute enchère allait à l’œuvre de Richard Serra, Hollywood lawn, 1989, huile sur papier, qui atteignait 337 000 € (est. 120 000-150 000 €), achat d’un collectionneur français.

minimal_Page_5_Image_0001

Richard Serra (Né en 1939) HOLLYWOOD LAWN, 1989. Huile et goudron sur papier, 226 x 211 cm encadré. Vendu : 337 000 €. photo Artcurial

L’artiste français Martin Barré obtenait un record du monde à 87 300 €, (est. 40 000-50 000 €) pour 76-77-B- 170 X 160, 1976-1977, acrylique sur toile, achat d’un collectionneur français. Le record précédent était à 84 250 € pour 75-76-D vendu le 27 mai 2008 à Paris.

La vente réalisait deux records européens pour les œuvres de Sherrie Levine à 119 600 € pour Sans titre, (Double lead checks : 7), 1988, caséine et plomb sur panneau, (est. 60 000-80 000 €, n°16), achat d’un collectionneur français et 117 000 € pour Sans titre, (Lead knots : 6), 1988, graphite sur bois, (est. 30 000-40 000 €), achat du marché européen. L’ancien record en Europe était à 42 000 GBP pour Untitled (Golden Knots 4) vendu le 23 juin 2006, à Londres.

L’œuvre de Dado, Cimetière de Montmartre, huile sur toile de 1971, enregistrait un record du monde à 72 400 € (est. 18 000-22 000 €), achat d’un collectionneur français. Le précédent record était à 48 000 € pour Adam’s Hotel 2 vendu le 14 avril 2008 à Paris.

Le 1er juin, le marché turc se déchaînait ; les batailles d’enchères étaient très vives autour des œuvres de Mubin Orhon, Selim Turan, Albert Bitran et de la Princesse Fahr-El-Nissa Zeid.

Mubin Orhon décrochait un record du monde à 372 000 € avec Composition abstraite, huile sur toile de 1983, estimée 70 000-100 000 €, achat du marché turc. Dans la foulée, une gouache de 1982 de l’artiste, Composition, pulvérisait son estimation à 186 400 € (est. 20 000-30 000 €), également emportée par le marché turc, tandis que les lots suivants se contentaient de doubler la leur.

10306121

Mubin Orhon (1927 - 1981) COMPOSITION ABSTRAITE, 1963. Huile sur toile, signée et datée en bas à gauche "Mubin, 1963", contresignée, datée et située au dos "Mubin Orhon, 1963, Paris". Vendu : 372 298 €. photo Artcurial

Enfin, notons le très beau prix obtenu par l’exceptionnel tableau de l’artiste tchèque Marie Cervinova dite Toyen, Composition géométrique, emporté 403 000 € (est. 150 000-200 000 €), achat d’un collectionneur d’Europe centrale. Cette toile est l’un des rares tableaux purement abstrait de Toyen, réalisé en 1926, pendant la période de géométrisation parfaite qui ne dura qu’un an.
Elle a participé à de nombreuses expositions à Paris, Prague, Munich, Berlin et Los Angeles.
C’est le 2e meilleur prix réalisé pour une œuvre du peintre, le record étant détenu par The rest of night, huile sur toile de 1934 vendue 695 500 USD marteau le 25 mai 2010 en République thèque.