1279207413672414

Buste de l'empereur Marc-Aurèle. Italie, XVIIe siècle. photo Kohn - Cannes

Bronze patiné et doré, porphyre et tuf. H. totale 158 cm, L. 105 cm, P. 40 cm. Estimation : 1 000 000 / 1 200 000 €

Ce buste est aux dimensions de la statue équestre colossale actuellement au centre de la place du Capitole à Rome où elle fut installée en 1538 par Michel-Ange, à la demande du Pape Paul III.

Marc- Aurèle (121-181) fut un empereur philosophe et humaniste, en même temps qu'un grand guerrier. Sa statue équestre, qui se trouvait sur un des forums impériaux, fut déplacée au VIIIe siècle pour être placée au Latran ; on croyait alors qu'il s'agissait d'une représentation de Constantin, l'empereur qui reconnut en 313 la religion chrétienne. Notre buste était destiné à orner un palais romain placé en hauteur dans une niche ou sur une colonne. Un autre buste, très comparable, de Marc-Aurèle, associant le bronze, le bronze doré et le porphyre se trouvait autrefois dans les collections des princes Boncompagni Ludovisi, et est conservé au Musée Romain au Palais Altemps (inv. 8592). Il s'agit en fait d'un surmoulage de la statue équestre du Latran, quant à celui que nous présentons, c'est en réalité une interprétation de celui conservé à Vienne, provenant des anciennes collections de Charles V. Statue équestre antique de Marc-Aurèle, place du Capitole, Rome.

1279207412717328

Buste des empereurs Vitellius et Commode. Italie, XVIIe siècle. photo Kohn - Cannes

Marbres, blanc et de couleurs. Vitellius : H. 70 cm (87 cm avec le piédouche), L. 60 cm, P. 30 cm. Commode : H. 74 cm (92 cm avec le piédouche), L. 58 cm, P. 27 cm. Estimation : 180 000 / 200 000 €

On ignore la précise des deux bustes, mais on peut affirmer qu'il s'agit d'une production italienne (probablement romaine) du XVIIe siècle.
Ce genre de bustes, associant le marbre blanc des visages aux marbres colorés des torses, servait à orner les galeries des palais aristocratiques, en évoquant le glorieux passé romain, auquel de nombreuses familles prétendaient se rattacher.

Vitellius né en 15, était fils du gouverneur de Syrie sous Tibère. Il passa sa jeunesse à Capri, dans l'entourage de l'Empereur. Il fut ensuite un familier des Empereurs Caligula, Claude et Néron, et fut promu consul en 48, puis proconsul d'Afrique vers 60-62. A la mort de Galba, assassiné par Othon, il est proclamé Empereur des Armées de Germanie par ses Légions le 2 janvier 69, tandis qu'au même moment la garde prétorienne proclamait Othon Empereur à Rome. L'armée d'Othon est battue le 14 avril 69, et il se suicide deux jours plus tard. Vitellius marche alors sur Rome, où le Sénat entérinera sa nomination le 19 avril. Il fait preuve d'une grande cruauté, et devient vite impopulaire. Le premier juillet, les troupes d'Egypte proclament Vespasien Empereur et peu à peu d'autres légions se révoltent ; les uns après les autres les alliés de Vitellius se rallient à Vespasien. Vitellius tente sans succès de négocier une paix, puis essaie de s'enfuir. Il est reconnu et lapidé par la foule, son corps est jeté dans le Tibre le 22 décembre 69.

Commode, né en 161, laissa également un souvenir de grande cruauté. Offificiellement fis de Marc-Aurèle, la rumeur le veut fils de l'Impératrice Faustine la jeune et d'un gladiateur, ce qui expliquerait son goût pour les jeux du Cirque. Il régna de 180 à 192, et est considéré comme un des pires empereurs ; de nombreux complots contre sa vie ont échoué, avant que son esclave Narcisse ne l'étrangle dans son bain. Malgré tout, son successeur Septime Sévère réussi à le faire diviniser, en forçant le Sénat, afin de plaire au peuple et à l'armée qui aimait Commode.

On ignore la provenance précise des deux bustes, mais on peut affi rmer qu'il s'agit d'une production italienne (probablement romaine) du XVIIe siècle. Ce genre de bustes, associant le marbre blanc des visages aux marbres colorés des torses, servait à orner les galeries des palais aristocratiques, en évoquant le glorieux passé romain, auquel de nombreuses familles prétendaient se rattacher.

127920741151774

Buste d'homme. Ecole italienne du XVIIe siècle. photo Kohn - Cannes

Marbres : blanc et de couleurs. H. 81 cm (avec la base), L. 56 cm, P. 30 cm - Estimation : 40 000 / 50 000 €

Ce buste s'inspire évidemment des bustes antiques mais nous n'avons pu identifier le modèle représenté, probablement un militaire, comme semble l'indiquer son armure.

Kohn - Cannes. Vente du Mardi 3 août 2010. Mme Valérie GABARD, Expert. Hotel Intercontinental Carlton - 58, La Croisette - BP 155 - 06414 Cannes Cedex. Pour tous renseignements, veuillez contacter la maison de ventes. Tel: +33 (0) 1 44 18 73