P1000002

Peluches ethniques.

La priorité, ce matin, c'est chercher une autre couturière pour que ma soeur puisse se faire ses vestes et gilets matelassés. En chemlin, j'ai pris cette photo. En fin de compte, j'ai déniché un garçon qui nous a emmené chez sa soeur. Pendant que laienne choisit ses tissus et que mon frère marchande le tout, je me suis éloigné et ai pris cette scène de rue typiquement hanoienne.

P1000003

Scène de rue hanoienne

P1000004

Une marchande ambulante d'oranges.

Nous sommes allés ensuite chercher le magasin ethnique où nous avions fait nos achats, il y a 3 ans. Enfin, une boutique qui n'a pas disparu. C'est "Van Tribal Heritage", 26 Hàng Bè. J'avais acheté une très belle écharpe des minorités laotiennes. J'en ai trouvé une autre ainsi qu'un tissu ethnique à utiliser en écharpe. Sylvie a encore pris une veste ethnique (elle les adore et les porte à Paris avec ses Miyaké) et Philippe s'est laissé tenter par une robe ancienne de mandarin vietnamien en soie, sa folie du séjour!

P1000005

Des statues Giarai authentiques ?

P1000007

La jeune fille de la boutique en plein marchandage avec Philippe

P1000008

Accumulation de sabres ethniques

P1000009

Mâchoire de sanglier.

La petite m'a demandé 45 ou 55 USD suivant la taille. J'ai décidé de ne pas donner suite.

P1000010

Instruments de musique ethniques

P1000011

Portraits de deux diviniités chamanistes du Ciel

P1000012

Un des livres manuscrits.

Nous aurions en prendre mais nous n'en avons pas trouvé qui nous plaisaient et surtout, qui soient complets.

Nous avons ensuite déjeuné du mi khô dans un petit restaurant, rue Dinh Liêt. Philippe et moi avions bien aimé, pas ma soeur...

P1000014

La jolie patronne du restaurant de "mi khô", rue Dinh Liêt.

Pour rentrer, nous reprenons Hàng Bô, la rue des merceries au grand plaisir de ma soeur qui s'est acheté des roses en feutrine à porter en broches de toutes les couleurs ainsi que des boutons métalliques. Elle se promet de revenir puisque c'est à côté de l'hôtel.

P1000015

Un étalage dans la rue Hàng Bô

Sur le chemin, je croise une marchande ambulante de céramiques.

P1000017

Marchande ambulante de céramiques.

P1000018

Une marchande d'oeufs de cane couvés.

J'adore les oeufs couvés mais je n'ose pas les manger au Nord car généralement, les poussins sont beaucoup plus grands qu'au Sud.

Après une douche salutaire à l'hôtel, nous voilà repartis dans la rue des librairies, Trang Tiên, en suivant le Lac de l'Epée Restituée.

P1000020

P1000021

P1000022

P1000023

P1000024

P1000030

Les arbres autour du lac Hoàn Kiêm (de l'Epée Restituée)

Nous surprenons une classe en train de dessiner la pagode.

P1000025

P1000026

P1000027

Dessins d'écoliers

Plus loin, je tombe sur un coq de combat...

P1000028

P1000029

Coq de combat

P1000031

Une cage d'oiseau sur un arbre autour du lac

On y trouve des jeunes mariés posant devant le lac:

P1000032

P1000033

Jeunes mariés hanoiens

P1000078

P1000035

P1000036

Ce qui reste de la pagode Bao Quôc, la plus ancienne de Hanoi

Nous allons ensuite dans la rue Trang Tiên où se trouvent les grandes librairies. Sylvie cherchent des badges et autres gadgets et Philippe, ses livres d'art. J'ai acheté "Trang Phuc Triêu Lê Trinh" (Vêtements de cour sous les Lê et les Trinh) et Philippe, celui du musée de Hai Phong. Les bustes de l'Oncle Hô sous cellophane avaient quelque chose d'une installation d'art contemporain.

P1000037

P1000038

Bustes de l'Oncle Hô sous cellophane.

P1000039

Vue du Lac Hoàn Kiêm illuminé

Après avoir constaté une fois de plus que le restaurant de canard cantonais est fermé, les propriétaires ayant décidé de reconstreuire complètement leur maison, nous décidons d'aller au Cha Ca, Thang Long, adresse que nous a donné Dinh, une amie hanoienne de Philippe. Il est succulent. A part que la jeune fille n'a pas servi à temps et que la friture a explosé sur la chemise en lin de Philippe (ce qui l'a rendu furieux) et sur ma soeur, nous sommes enchantés de cette adresse.

P1000040

P1000041

P1000042