Biennale_PBellanger_SaintJerome

Ecole romaine du XVIIIe siècle. Attribuée à Camillo Rusconi (1658-1728). Paire de modèles en terre cuite. Vers 1700-1710. Saint Augustin. H 49 x L 32 x P 19 cm © Galerie Patrice Bellanger

Saint-Jérôme est représenté en ermite dans le désert de Thébiade de Syrie. Appuyé sur la tête du lion qui l’accompagne, il tient vraisemblablement la Bible qu’il traduit de l’hébreu et du grec en latin. Saint-Augustin, devenu évêque d’Hippone est également représenté avec un livre, probablement ses « confessions », oeuvre qui donnera naissance à un système de pensée propre à sa philosophie. Tous deux Pères de l’Eglise, leurs livres soulignent leur importance théologique Leur gestuelle expressionniste, les drapés mouvementés et les visages marqués sont caractéristiques de l’art baroque romain. De fait, leur modelé puissant et nerveux permet une description anatomique précise.

Cette recherche de spectaculaire et de tension dramatique, issue de l’art du Bernin (1598-1680), se mêle à des détails raffinés : les broderies du manteau de saint Augustin, les mèches des barbes des deux saints, le pelage du lion, les pages froissées des livres. L’expression des visages, plus conventionnelle que dans l’art du Bernin, participe d’une volonté d’atténuer le pathos typique du Baroque romain de la fin du XVIIe siècle. Ancien élève du Bernin, Camillo Rusconi (1658-1728) est alors le chef de file de l’école romaine.

Son style manifeste une volonté de grandeur qui sied parfaitement au décorum catholique de l’époque, faisant ainsi référence à la tradition de l’art de la Contre-Réforme. Ce style s’exprime parfaitement dans les apôtres Saint Matthieu (1708-1718) et Saint André (1708-1709), que Rusconi sculpte pour la basilique de Saint Jean de Latran.

Patrice Bellanger Expert près la Cour d’Appel de Paris a ouvert sa première galerie rue de la Chaise à Paris et quand il s’installe Boulevard Saint-Germain en 1981, il se consacre uniquement à la sculpture des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, principalement en terre cuite, plâtre et marbre. En l’an 2000 la galerie traverse la Seine pour le 136, rue du Faubourg Saint-Honoré, lieu dédié auparavant à la grande peinture du XVIIIe siècle. La galerie Patrice Bellanger participe depuis 1992 à la Biennale des Antiquaires.

Monsieur Patrice BELLANGER. GALERIE PATRICE BELLANGER. Stand N30.  XXVe Biennale des Antiquaires. Grand Palais, 15-22 septembre 2010 - patrice@galeriebellanger.fr - www.patricebellanger.com

Bibliographie :

- A. Bacchi (éd.), Scultura del ‘600 a Roma, Milan, Longanesi, 1996.

- O. Ferrari et S. Papaldo, Le sculture del Seicento a Roma, Rome, Ugo Bozzi, 1999.

Ecole romaine du XVIIIe siècle. Attribuée à Camillo Rusconi (1658-1728). Paire de modèles en terre cuite. Vers 1700-1710. Saint Jérôme. H 47 x L 34 x P 19 cm © Galerie Patrice Bellanger

Biennale_PBellanger_SaintAugustin