32

32_1

32_2  32_3

32_4

32_13

Brûle-parfum « AU DIEU PAN » Par Desiderio da Firenze, actif entre 1532 et 1545 Italie du Nord, vers 1540. photos Marc-Arthur Kohn

Matériau Bronze argenté dans son ancienne patine H. 49, 5 cm, L. 25 cm, P. 23,5 cm - Estimation : 350 000 - 450 000 €

Provenance Collection du Duc d'Arenberg

Cet exceptionnel brûle-parfum en bronze argenté de forme tronconique révèle toutes les qualités artistiques et la finesse d'exécution dont savait faire preuve Desiderio da Firenze, bronzier actif à Padoue au XVIe siècle. Sur le couvercle, Pan, nu, les sabots fourchus, tient sa flûte et semble perdu dans la contemplation de quelque chose qui nous est invisible. Il est assis sur un tertre finement ciselé de masques de gorgones encadrés par des coquilles et des guirlandes de fruits. Une alternance de putti ailés et de bucranes ponctue l'amortissement du couvercle. Le corps de notre objet est un véritable chef-d'oeuvre de l'art bronzier italien du XVIe siècle. Des masques grimaçants surmontés d'un aigle majestueux encadrent trois atlantes en semi ronde bosse qui émergent des flots, adoptant chacun une position du corps différente. Cette richesse iconographique et cette nervosité dans la ciselure du métal se manifestent dans un registre inférieur où des masques de satyres reliés par une guirlande à coquille sont cernés par des alvéoles architecturées d'où s'échappaient les senteurs. La partie basse s'évase et s'orne d'une frise de feuilles d'acanthe. L'ensemble de cette oeuvre repose sur trois pieds formés par des êtres fantastiques dotés d'un buste d'homme et de jambes en forme de feuilles.

Issu de la prestigieuse collection du Duc d'Arenberg, ce brûle-parfum et le modèle qui lui est associé est désormais attribué à l'artiste florentin Desiderio da Firenze plutôt qu'à Riccio (1470-1532). Il est considéré comme le petit-fils du célèbre Desiderio da Settignano, sculpteur florentin dont certaines des oeuvres sont actuellement conservées à la National Gallery de Washington. Probablement élève de Sansovino, son Oeuvre a récemment été reconstitué par les savants et experts autour notamment de deux sculptures. La première est une urne appelée urna per votazioni, exécutée pour le Conseil de Padoue en 1532-1533 (Museo Bottacin de Padoue) et un couvercle de cuve baptismale pour l'Eglise San Marco de Padoue. Les masques grimaçants ainsi que les visages d'enfants sont en tous points comparables à l'urne exécutée par notre bronzier. Desiderio da Firenze réalisa essentiellement de petits objets fonctionnels en bronze tels des encriers, des cassolettes ou encore des brûle-parfums. Il excella également dans la réalisation de petites statuettes mythologiques ou érotiques à l'instar de celle possédée par le Musée National de la Renaissance d'Ecouen, attribuée à notre sculpteur. On retrouve l'univers fabuleux de Desiderio da Firenze, peuplé de visages grotesques, de faunesses, de satyres, d'enfants et autres personnages fantastiques dans quatre autres brûle-parfums conservés dans les plus prestigieux musées du monde, présentant quelques infimes variantes de détails et n'étant pas en bronze argenté mais patiné.

Le Metropolitan Museum of Art de New York en possède deux issus de la Collection Lehman dont l'un est parfaitement identique à celui que nous présentons. La National Gallery de Washington en conserve également un (Collection Widener). Enfin, l'Ashmoleum Museum d'Oxford a acquis un modèle similaire et attribué à notre artiste auprès de la Collection Wernher et présenté à Padoue en 2001 lors de l'exposition Donatello e il suo tempo. Une étude de l'argenture de notre modèle atteste qu'elle est composée de plusieurs couches successives dont la plus récente date au moins du XVIIIe siècle.

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUESBertrand Jestaz, Desiderio da Firenze, Bronzier à Padoue au XVIe siècle, ou le faussaire de Riccio, Monuments et Mémoires de la Fondation Eugène Piot, éd. Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, Paris, Tome 24, Année 2005, p.99-171

Marc-Arthur Kohn. Vendredi 18 mars à 14h00.  Drouot - Richelieu - Salle 1. EMail : auction@kohn.frTél. : +33 1 44 18 73 00

32_5

32_6

32_7

32_12

 photos Marc-Arthur Kohn