378

Lampas pour la chambre du prince Henri de Prusse au palais de marbre de Sans- Souci à Postdam (près de Berlin), Lyon, vers 1765.

fond satin jaune, décor broché en soie polychrome de grosses fleurs « naturalistes », d'un chinois buvant du thé sous un parasol, chinois chassant le canard, panthère qui dévore un cerf et animal chimérique attrapant un oiseau qui avait attrapé un papillon. Tissé dans une exceptionnelle largeur de 82 cm pour la commande royale de Frédéric II (usures, fragilités). Estimation : 20 000 - 25 000 €

Ancienne collection Bernheimer

Notes: La maison Tassinari & Chatel a retissé ce lampas en 1900 (patron 6032) pour Sans-Souci mais ne possède pas de document d'époque. Le nouveau Palais est édifié à la fin de la guerre de Sept Ans, entre 1763 et 1769, à l'extrémité ouest du parc de Sans-Souci. Voltaire a en parti, influencé la pensée édificatrice du roi Frédéric II. Peut-être a-t-il participé au choix des soieries de Lyon ?

Heinrich von Hohenzollern, prince de Prusse (1726- 1802) et frère du roi Frédéric II le Grand, fut le grand général qui remporta les victoires prussiennes pendant la guerre de Sept Ans. Il avait été pressenti pour être le premier président des Etats-Unis d'Amérique.

Rapport: 1, 92 m Vente Bernheimer, Christies n° 431 du 2 octobre 1996

Gert Streidt & Peter Feierabend, La Prusse, p. 207 Métrage: 10, 50 m en 1 panneau de 3 lés cousus (3, 50 x 1, 98 m)

Aponem Deburaux. Mercredi 06 juillet à 11h00. Drouot Richelieu - Salle 5. EMail : deburaux@aponem.com - Tél. : 01 42 24 80 76

SansSouciNeuesPalais

Le Nouveau Palais de Sans-Souci. photo Karsten Behrens (Wikipedia licence Creative Commons)