img71001_201109250001_425

Marseille. Assiette. Fabrique de Leroy, XVIIIe siècle. Photo Quai des enchères

ornée d'un décor polychrome en plein dite l'astérisque de deux chinois assis au milieu de rochers fleuris. Filet bleu sur le bord.  diam. : 24,5 cm - Estimation : 1500/2000€

QUAI DES ENCHERES sarl. DIMANCHE 25 SEPTEMBRE à 14H30, 1054 quai de Lattre de Tassigny, 71000 Mâcon. Tél. : 03.85.38.75.07 - Fax : 03.85.38.65.54 - Email :  j.duvillard@quaidesencheres.fr

Note: Anne Clérissy (1664-1710), fille d’Antoine Clérissy, avait épousé Etienne Héraud. Elle lègue à sa fille Madeleine Héraud (1685-1749), mariée à Louis Leroy, une faïencerie située près de la porte d’Aix sous réserve qu’elle s’entende avec Joseph Fauchier pour continuer l’exploitation. En 1727 cette fabrique est expropriée lors de l’ouverture de la rue d’Aix et de la création de la place Pentagone (actuellement place Marceau). La faïencerie dirigée d’abord par Madeleine Héraud puis par son fils Louis Leroy (1704-1778) prénommé comme son père, est située rue de la Calade. A la mort de sa mère en 1749, Louis Leroy crée une nouvelle fabrique près de la porte Paradis. Son fils Antoine Leroy prend la suite mais meurt en 1780 deux ans seulement après son père.

Cette production essentiellement de grand feu se caractérise au début de la production par une influence rouennaise avec des compositions symétriques avec l’emploi du bleu et du rouge. Après 1750 un style orientalisant ou grotesque est utilisé. (Wikipedia)