359

359_1

359_2

359_3

Exceptionnel rhyton au bouquetin. Art Grec, IVe siècle av. J.-C. Photo Pierre Bergé & associés

L'extrémité reproduit le protomé de l'animal couché, les pattes repliées sous le corps. La tête, finement détaillée, présente une toison laineuse formée de longues mèches ondulées ; les grands yeux sont ourlés de larmiers prononcés, et le mufle finement dessiné.
Les longues cornes courbes annelées surmontent les oreilles dressées. Le poitrail et la nuque sont couverts de mèches laineuses. Le corps du vase est orné à la base d'un registre d'oves dorés, et au sommet d'une frise de palmettes de type grec surmontée d'une lèvre éversée d'oves.
Argent partiellement doré.
H_19,1 cm Poids_740 gr. Estimation : 180 000 - 200 000 €

Outstanding Greek silver rhyton with an Ibex protome. 4th century B.C. 7,5 in. high - 26,10 oz.

Collection R. Lex, acquis de son grand père, années 1960.
Ce rhyton d'argent partiellement doré est un remarquable témoignage du goût des dignitaires pour la vaisselle de grand luxe.
Le rhyton zoomorphe, couramment employé en Orient puis en Grèce et en Thrace, semble faire son apparition en Anatolie au début du IIe millénaire.
Mais c'est surtout à partir du VIIIe siècle av. J.-C. qu'il se développa comme en témoignent les reliefs du palais de Sargon à Khorsabad. Sur ceux-ci sont représentés des dignitaires buvant dans des vases à tête de lion.
Des vases d'argent et de terre cuite, datés du VIIe siècle, ont été découverts à Ziwiyé. Au Ve siècle, il se développe en Attique, aussi bien en terre cuite qu'en métal précieux, puis dans la région des Balkans.
Le rhyton présenté, témoin de la richesse exceptionnelle de l'orfèvrerie antique, est probablement l'œuvre d'un maître grec pour un haut dignitaire.

Pierre Bergé & associés. Jeudi 01 décembre à 14h00. Drouot Montaigne - Paris. EMail : contact@pba-auctions.com - Tél. : Paris +33 (0)1 49 49 90 00. Bruxelles + 32 (0)2 504 80 30