photo_thumbnail_55

La chambre turque, située tout en haut de la Villa Médicis, est l'un des lieux les plus agréables du bâtiment. Elle fut conçue par Horace Vernet, directeur de l'Académie de France à Rome de 1829 à 1834, fasciné par le mythe du Voyage en Orient.

Les murs et le sol sont décorés de carreaux de faïence rapportés de Tunisie, tandis que le plafond et les fenêtres sont ornés de motifs géométriques arabisants - « turcs », disait-on alors.

Balthus, directeur de la Villa plus d'un siècle plus tard, a choisi cette pièce pour cadre de l'un de ses tableaux les plus célèbres, La Chambre turque, conservé à Paris au Centre Georges Pompidou. Sur la toile, les volets sont fermés et celui qui les ouvre découvre un panorama imprenable sur la ville de Rome, mais aussi sur des alentours qui n'étaient, à l'époque de Vernet, qu'une verdoyante campagne propice à l'imagination du peintre.

photo_thumbnail_61

photo_thumbnail_95