54958057923765273_novOoyIm_f

54958057923765280_2WKta0J9_c

54958057923765276_F7jqCG6g_c

Vierge Marie. Florence, fin XVe - début XVIe sièclesPhoto Kohn

Bronze doré et lapis-lazuli. Dorure d'origine. H. 19 cm. Socle : H. 5 cm, L. 6 cm. Estimation : 40 000 / 50 000 €

Cette sculpture en bronze doré représente la Vierge Marie, debout, les pieds reposant sur un petit tertre finement gravé simulant un herbage.

La Mère du Christ est revêtue d'un lourd manteau retenu au niveau de l'encolure par un mors-de-chape.
Ce vêtement tombe sur le sol en un savant jeu de plissés souples et cassants ne laissant apparaître que ses souliers.

La profonde humilité qui se dégage de cette oeuvre se manifeste au regard de ses deux mains croisées sur la poitrine et de son visage doux, légèrement incliné sur la gauche.

La Vierge est coiffée d'un long voile lui enserrant le visage qui se développe à l'arrière en de superbes drapés suivant harmonieusement ceux de son vêtement. Outre la remarquable qualité de la fonte et de la dorure d'origine, l'artiste insiste ici sur la douceuret la sérénité de la Vierge visibles sur son visage.
Sa position des mains montre la profonde simplicité de cette femme et renvoie au moment où l'Archange Gabriel vient lui annoncer inopinément qu'elle est investie par Dieu de mettre au monde le Christ.

Les caractéristiques stylistiques et techniques de cette oeuvre la rapproche de la très grande production florentine de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle, pétrie de renaissance et d'humanisme, où l'on cherchait à mêler savamment inspiration divine et réalisme humain dans les sujets religieux.

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr