54958057923766697_uvQ0hoxz_c

Camée, Alexandre le Grand. Italie, XVIIe sièclePhoto Kohn

Ambre. H. 6 cm, L. 4,8 cm. Estimation : 40 000 / 50 000 €

Ce camée en ambre sculpté présente le portrait en buste d'Alexandre le Grand, le regard tourné sur la gauche.

Il est coiffé d'un puissant casque ouvragé orné d'une scène de bataille dans un médaillon.

Le cimier prend la forme d'un serpent dont la langue se termine par un foudre sinueux.
Une longue chevelure ondulée coule le long de ses épaules rapprochant ainsi cette figure de la déesse guerrière Minerve.
Sa poitrine est couverte d'une lourde cuirasse centrée d'une fleur.
Ce type de camée est tout à fait représentatif de l'art de la glyptique du XVIIe siècle qui, par la technique et les matériaux utilisés, tente de renouer avec l'Antiquité.
A cette date et surtout en Italie, on apporta un soin particulier à la représentation du casque monumental et à la cuirasse, attributs guerriers par excellence.

L'iconographie du grand conquérant n'était pas figée comme le montrent deux camées du Musée de l'Ermitage du XVIIe siècle. Alexandre peut avoir le visage tourné à droite ou à gauche.

Il peut sembler jeune ou avoir les traits plus empâtés d'un homme mûr.

L'accent est cependant toujours mis sur son équipement militaire et son décor. Tout le XVIIe siècle est traversé par cet engouement pour les gloires de l'Antiquité qu'ils soient philosophes, dieux mythologiques ou grands généraux comme Alexandre, réalisées dans les matériaux les plus nobles.

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr