54958057923771498_GnUHJHg0_c

Christ de Douleur. Flandres, fin du XVIIe sièclePhoto Kohn

Ivoire. H. 44 cm, L. 32 cm - Estimation : 8 000 / 10 000 €

Cette représentation du Christ de Douleur témoigne du grand savoir-faire des ivoiriers flamands du XVIIe siècle qui s'étaient fait une spécialité de ce type de représentation.

Le Fils de Dieu est présenté crucifié, les bras écartés, la douleur et la tension dramatique de son martyr apparaissant au niveau de la crispation de ses doigts et de sa musculature.

Il incline la tête sur la gauche, les yeux mi-clos et la bouche entrouverte en signe de mort.
Sa longue chevelure ondulée est ceinte d'une couronne d'épines très naturaliste.
Son torse est animé par de très fins modelés et adopte un léger déhanché reprenant la courbe originale de la défense d'ivoire dans lequel il fut sculpté.

Il est vêtu d'un périzonium aux souples drapés noués sur le côté. Ses longues jambes bien proportionnées sont légèrement fléchies et accentuent le réalisme de la scène.
A l'origine, ce Christ devait faire partie d'une composition plus vaste dont seul aujourd'hui subsiste le titulus, petite pièce en ivoire imitant un parchemin où étaient souvent inscrites les initiales « INRI », acronyme de « Jésus de Nazareth, Roi des Juifs ».

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr