54958057923773018_88mO2WP6_c

Coffret orné d'une fleur de lys couronnée. Attribué à Pierre Gole (vers 1620-1685). Paris, époque Louis XIV, vers 1660-1670Photo Kohn

Marqueterie d'ivoire et d'écaille, bronzes patinés et dorés. H. 9 cm, L. 35,2 cm, P. 24 cm. Petits manques. Estimation : 50 000 / 70 000 €

Témoignage rare et précieux des meubles et objets produits au début du règne personnel de Louis XIV, ce coffret, de format rectangulaire et au couvercle légèrement bombé, présente un luxuriant décor de rinceaux figurés d'acanthes, traités en écaille teintée rouge, contrastant sur un fond d'ivoire.
De luxuriantes plaques de bronze, très finement ciselées, et ornées de putti ailés évoluant dans un environnement d'acanthes et de boutons de fleurs, forment l'entrée de serrure et les cornières du coffret, dont la présence au revers d'une fleur de lys couronnée atteste d'une

Provenance proche de la famille royale. Attribué à Pierre Gole (vers 1620-1685), qui fut l'un des principaux ébénistes de Louis XIV, le décor de ce coffret n'est pas sans évoquer celui du célèbre médaillier, décoré de marqueteries en ébène, aujourd'hui conservé au musée du Louvre, et exécuté par notre ébéniste vers 1645. Pierre Gole, né en Hollande vers 1620, apprit de son frère le métier de menuisier en ébène.

Il exerça à Paris dès le début des années 1640 dans l'atelier d'Adriaan Garbrandt à l'enseigne de « La Ville d'Amsterdam ». Fournissant de riches particuliers et la famille royale, il est nommé Ebéniste du Roi à la majorité de Louis XIV en 1651.

Les factures des livraisons de la Couronne, conservées aux Archives nationales à Paris, révèlent un luxe exceptionnel de ces fournitures créées par notre ébéniste qui livra ainsi en 1663 tout un ameublement royal pour la chambre de Louis XIV dans un Versailles totalement renouvelé.

Le meuble le plus important de cet ensemble était un cabinet impressionnant avec, dans une niche centrale, la statue en bronze doré de la déesse Pallas, symbole de la Sagesse.

La décoration de ce cabinet était en marqueterie à fond d'ivoire à fleurs et feuillages de bois de diverses couleurs et de chaque côté se trouvaient deux grands guéridons également de marqueterie à fond d'ivoire et à fleurs de diverses couleurs.
Dans la pièce se trouvait aussi une table « de marqueterie fond d'yvoire à fleurs, oiseaux et papillons de bois de diverses couleurs […] » dont les quatre pieds étaient composés de colonnes, décorées également de marqueterie. De même cette table était accompagnée de deux guéridons mais cette fois-ci de plus petite taille, toujours décorés de marqueterie sur fond d'ivoire. D'après les descriptions, l'ensemble suscita l'émerveillement.

Il a aujourd'hui disparu mais le Victoria & Albert Museum, à Londres, conserve encore un cabinet marqueté sur fond d'ivoire destiné à Philippe d'Orléans, frère du Roi. Pierre Gole mourut en 1685.
Son inventaire après décès montre la grande variété de sa production et donne une image particulièrement révélatrice du mobilier et du goût de l'époque.

Notre coffre, dont la présence d'une fleur de lys couronnée dans son décor marqueté atteste très certainement d'une

Provenance proche de la famille royale, constitue assurément un rare et exceptionnel témoignage de cette production de meubles précieux au début du règne de Louis XIV, une production dont malheureusement seules les archives peuvent aujourd'hui nous donner la mesure.

Références bibliographiques: Theodoor Herman Lunsingh Scheurleer, Pierre Gole, ébéniste de Louis XIV, éd. Faton, Dijon, 2005

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr