54958057923780113_jdBzxxyn_c

Bibliothèque en enfilade à hauteur d'appui. Attribué à Etienne Doirat (1675 - 1732). Paris, époque RégencePhoto Kohn

Bâti de chêne et sapin, placage de bois de rose, amarante, palissandre, ébène, bronzes dorés, laiton et marbre. H. 114 cm, L. 270 cm, P. 47 cm. Restaurations d'usage et d'entretien, quelques bronzes et grillage rapportés - Estimation : 200 000 / 250 000 €

Provenance: Collection particulière, Paris

Cette longue bibliothèque basse en arbalète réunit les plus élégantes caractéristiques du style Régence, alliant la monumentalité du mobilier propre au style Louis XIV et la souplesse des formes annonçant la rocaille du premier tiers du XVIIIe siècle.

Elle ouvre en façade par un vantail central bombé en placage de bois de rose et d'amarante centré d'un cartouche cintré délimité par une baguette de bronze doré. Au centre, on observe un décor marqueté de carrés sur la pointe ponctués d'ébène entouré d'une ornementation de fleurettes et de feuilles d'acanthe.
Une large coquille en bronze doré ponctue son ornementation. Ouvert, il révèle au revers un décor marqueté d'un losange en palissandre sur un fond d'amarante.
Ce vantail central est encadré de deux montants droits agrémentés d'agrafes et de fleurettes.

Il est flanqué de deux vantaux latéraux centrés d'un panneau sinueux ajouré par un treillage de laiton doré.

La partie basse est ponctuée d'un masque rayonnant.

Les côtés s'incurvent avec élégance et sont plaqués de bois de rose en frisage. L'ensemble du meuble repose sur une base en plinthe épousant la forme sinueuse du meuble en placage dit « saucisson ».

La base et le sommet de ce superbe travail d'ébénisterie sont soulignés d'une baguette de bronze doré ciselée de coquilles et de fleurettes.

Il est coiffé d'un marbre à gorge.
Ce type de mobilier fait partie des nouveautés apportées au cours de la Régence où, grâce à la grande surface qu'il procure, les ébénistes vont pouvoir faire varier les bois et les techniques de placage pour créer des effets visuels novateurs.

Le style, à la fois somptuaire et raffiné de ce meuble peut être attribué à Etienne Doirat (1675-1732), qui oeuvra pour une riche clientèle française et étrangère.

Il est avec Charles Cressent (1685-1768), l'un des plus éminents représentants du style Régence.
Son inventaire après décès révèle qu'il réalisa de nombreuses commodes mais aussi des armoires et des bibliothèques.
A l'instar de notre œuvre, Doirat utilisait un abondant décor de bronze où se mêlent mascarons de l'époque Louis XIV et ouveautés annonçant la rocaille.

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr