54958057923786469_OwkPlK6T_c

Cinq couples d'oiseaux. Auteur d'époque Qing à la manière de Wang Yuan. Chine, dynastie Qing (1644-1911), XVIIIe sièclePhoto Kohn

Peinture sur soie. H. 172 cm, L. 95 cm - Estimation : 15 000 / 20 000 €

Cette peinture sur soie, dans sa monture d'origine était destinée à être suspendue et admirée de face à certaines périodes de l'année.

Le choix de cinq couples d'oiseaux de races différentes et de cinq variétés de fleurs répond à la classification de la pensée chinoise traditionnelle qui regroupe toute catégorie vivante par cinq, même l'Homme. Autour d'une ligne en “S”, la peinture est construite de manière à ce que l'oeil suive le côté gauche et redescende pour admirer les éléments présentés en couple, symbole de la fidélité conjugale, un des fondements de la société chinoise aux principes confucéens.

La paire de grues de Mandchourie (baixianhe) est messagère des Immortels, symbole d'un long rapport conjugal et par là même d'une longue vie. Y sont également représentés des oiseaux de paix, des phénix et des canards mandarins, symboles de félicité conjugale.

La dernière paire représente des Cyanopuca Cyana, oiseaux de joie par excellence, un des sujets les plus récurrents dans la peinture et dans les cadeaux faits aux nouveaux époux.

Les cinq variétés de fleurs ont toutes une valeur symbolique: les narcisses Shuixian représentent l'année nouvelle et la réussite professionnelle, les Chrysanthèmes Ju, illustrant l'automne, l'énergie masculine Yang, les orchidées sauvages Lau, l'amour et la richesse, le bouquet de pivoines mudan, symbole de l'été, du renouveau, de la fécondité et de l'opulence et un arbre magnolia mulan, le printemps et la beauté féminine.

L'oeuvre s'est inspirée, surtout dans sa structure, des chefs-d'oeuvre de Ruo Shui Wang Yuan,l'un des maîtres incontestés en matière de représentation de fleurs et d'oiseaux, qui exerça dans la première moitié du XIVe siècle, sous la dynastie Yuan (1279-1368).
Une inscription calligraphiée située en haut à gauche de la composition le mentionne.

Références bibliographiques: P. Bjaaland Welch, Chinese Art: A Guide to Motifs and Visual Imagery, éd. Periplus,Hong- Kong, 2008
Zheng Wumao, Zhongguo Huaxue quanshi (Histoire de la peinture chinoise), éd. Shanghai
Shuhua chubanshe, Shanghai,1985,<brchinois), éd. Hsiung Shih Art Books, Taipei, 1993

Kohn. Samedi 15 septembre 2012. Hôtel Le Bristol, Salon Castellane - 112, rue du Faubourg Saint Honoré - 75008 Paris. http://www.kohn.fr