54958057924325812_S2lPz9Ve_c

bustes-empereur-et-imperatrice-1351695555684368

bustes-empereur-et-imperatrice-1351698151552323

54958057924325813_wTMG4ua9_c

bustes-empereur-et-imperatrice-1351695552209356

bustes-empereur-et-imperatrice-1351695553947486

Bustes d'empereur et d'impératrice. Bustes : Rome, IIe siècle ap. J.-C. Têtes : XVIIe siècle. Photo Kohn

Porphyre d'Égypte et marbre blanc. H. 48 cm, L. 40 cm, P. 13 cm (socle : H. 10,5 cm, L. 15,5 cm). H. 52,5 cm, L. 40 cm, P. 17 cm (socle : H. 16 cm, L. 16 cm) - Estimation : 150 000 / 200 000 €

Ces bustes antiques, complétés au XVIIe siècle, illustrent le talent réuni des artistes de l'Antiquité et des Temps modernes, révélant leur fascination permanente pour les marbres rares. Prisé depuis l'Antiquité pour sa couleur et sa dureté, le porphyre eut de tout temps une signification particulière.

Dérivant du grec signifiant pourpre, le porphyre est associé à la puissance politique et au pouvoir. Provenant exclusivement des carrières du Mons Porphyrius dans le Gebel Dokhan en ancienne Égypte, le porphyre se caractérise par des grains de cristaux très serrés, d'un blanc d'une grande clarté, intégrés dans la pierre volcanique.
Nos bustes ne sont pas sans rappeler les célèbres statues de barbares captifs, conservées au Musée du Louvre, dont les corps sont en porphyre antique et les têtes restaurées par Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin (1598-1680) au cours du XVIIe siècle. Véritable incarnation de la pourpre impériale, nos bustes témoignent bien de la fascination pour ce matériau rare et exceptionnel, dont la noblesse des visages, traités dans la pure tradition antique, vient ici admirablement compléter la puissance du modelé des draperies.

Kohn. Vendredi 16 novembre 2012. Drouot Richelieu - Salle 1 - 9, rue Drouot - 75009 Paris