54958057924516690_665DlJNo_c

Paire d'éléphants portant des vases montés en candélabres par Ferdinand Barbedienne. Chine, dynastie Qing, période Jiaqing (1796-1820). France, dernier quart du XIXe siècle. Photo Tajan

Les pachydermes caparaçonnés, en bronze doré et émaux cloisonnés polychromes, à robe blanche décorée de stries et de magnolias, la tête tournée vers la droite pour l'un et vers la gauche pour l'autre, le licol orné de chevrons et le caparaçon en émaux polychromes sur fond bleu clair à décor de chauve-souris et pierre sonore dans un encadrement d'une frise de leiwen sur fond bleu nuit, le tapis de selle à décor de pendeloques sur fond jaune supportant un vase quadrangulaire crénelé. En Chine, un vase porté par un éléphant compose le rébus "T'ai p'ing yu hsiang" signifiant "Paix parfaite pour l'Univers". Haut. (éléphants seuls) 20 cm / H. (elephants) 7 7/8 in.

Du caparaçon, s'élève un fût quadrangulaire à ailettes ornées de rinceaux et fleurs de lotus, terminé par un petit éléphant portant un vase empli d'une évocation de la perle enflammée, et d'où s'échappent deux bras accueillant binets et bobèches. Ce montage et les beaux socles qui soutiennent les éléphants, en bronze ciselé et doré de grande qualité, réalisés par la maison Barbedienne, dont ils portent la signature ""F. Barbedienne"" incisée sur la terrasse, d'après des dessins possiblement exécutés par l'ornemaniste français japonisant Édouard Lièvre (1828-1886). Haut. (totale) 48,5 cm / H. (total) 19 in.

Estimation : 25 000 / 45 000 €

A pair of gilt-bronze and cloisonné enamel elephants, China, Qing dynasty, Jiajing period, with stands and candelabras manufactured by Ferdinand Barbedienne and probably designed by Édouard Lièvre, France, late 19th century

Tajan. Lundi 17 décembre 2012. Espace Tajan - 37, rue des Mathurins - 75008 Paris www.tajan.com