2c04f36c9097cddabca201375106a33e

Importante terrine couverte en porcelaine polychrome. Chine, dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795). Photo Daguerre & Brissonneau

En forme d'oie, les ailes repliées, décorée au naturel en polychromie, les plumes en rouge de fer et grisaille, le bec et les pattes émaillés jaune, le long col servant de prise au couvercle. H. 36,5 L. 35,5 cm. Estimation : 20 000 - 30 000 €

Ces terrines en forme d'animaux, oies, boeufs ou sangliers sont d'évidence dérivées de modèles européens et deviennent très en vue à partir de 1740. Selon D. Howard and J. Ayers, China for the West, 1978, vol. II, p. 590-592, les modèles en faïence produits à Strasbourg sous l'influence de Adam von Löwenfinck en 1750-54 représentent vraisemblablement les originaux des modèles chinois. Produits en Chine sur une période d'environ vingt ans, ils allaient de modèles très naturels à des interprétations plus libres et colorées. En 1763, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (la célèbre VOC, Verenigde Oostindische Compagnie), commande vingt-cinq terrines en forme d'oie pour le compte d'acheteurs privés européens. On retrouve un certain nombre d'exemplaires dans les musées et grandes collections privées.

Vendredi 29 mars à 14h00. Hôtel Drouot Salle 7. Téléphone pendant la vente: 33 (0)1 48 00 20 07. Daguerre. EMail : info@daguerre.fr - Tél. : 01 45 63 02 60. Brissonneau. EMail : brissonneau@wanadoo.fr - Tél. : 01 42 46 00 07