hubert_robert_paysage_au_pont_anime_de_personnages_1363188846536155

Hubert Robert (Paris, 1733 - 1808), Paysage au pont animé de personnages. Photo Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan

Huile sur toile; 88 x 132 cm (34,32 x 51,48 in.) - Estimation : 80 000 / 120 000 €

'BRIDGE LANDSCAPE', OIL ON CANVAS, BY H. ROBERT

Provenance : Collection particulière, Belgique

Commentaire : Grâce à l'appui de son protecteur le marquis de Stainville, futur duc de Choiseul, Hubert Robert séjourne à l'Académie de France à Rome à partir de 1754. La formation dispensée à l'Académie permet au jeune peintre de parcourir la ville en dessinant et de s'approprier un véritable répertoire de motifs architecturaux italiens, dans lequel il puisera son inspiration tout au long de sa carrière. En 1756, il est rejoint par Jean Honoré Fragonard avec qui il se lie d'amitié. Ils s'installent ensemble, accompagnés de l'abbé de Saint-Non, à la Villa d'Este à Tivoli pendant l'été 1760. Ce voyage en Italie qui durera onze ans, son séjour à Tivoli, sa rencontre avec Piranèse et sa découverte de l'art de Panini, imprègnent en profondeur son art, caractérisé par un équilibre établi entre sa fascination pour l'architecture et son goût pour la représentation de la vie quotidienne.

Dans notre tableau, les souvenirs de Tivoli surgissent à travers les cascades. Les sources idylliques qui parcourront toute la carrière de l'artiste s'écoulent dans un gouffre au bord duquel conversent des personnages faisant une halte. Méridional dans l'âme, Hubert Robert mêle l'influence italienne aux paysages du Sud de la France auxquels nous renvoient le pont de pierre dont les arcades laissent jaillir l'eau. Entre Fontaine de Vaucluse et le pont du Gard, ce paysage composé de ruines et d'une cascade rustique, laisse prédominante une nature capricieuse et variée dans laquelle prennent place animaux et personnages. Placés au premier plan, les deux hommes conversant et le baigneur indolent, permettent au spectateur d'entrer dans l'œuvre par ce chemin semé de rochers qui serpente jusqu'au pont. Dans cette œuvre de maturité, Hubert Robert conserve toutes les recettes de sa jeunesse. Son sens de la composition et son goût sans modération pour l'archéologie font de l'artiste le grand représentant du caprice architectural à la française.

Un certificat du Wildenstein Institute en date du 17 novembre 2000 sera remis à l'acquéreur. Cette œuvre sera incluse dans le catalogue critique de l'œuvre de Hubert Robert actuellement en cours d'élaboration sous la direction du Wildenstein Institute.

Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan. Mercredi 10 avril 2013. Hôtel Dassault - 7 Rond Point des Champs-Elysées www.artcurial.com