1

1

Ecole allemande de la fin du XVIIe siècle. Suiveur de David Vinckboons, La Kermesse d'Hoboken ou La Kermesse de Saint Georges. Photo Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan

Huile sur toile; 125 x 198 cm (48,75 x 77,22 in.) - 

'A VILLAGE KERMESSE ON ST. GEORGE' S DAY', OIL ON CANVAS, GERMAN SCHOOL, 17TH CENTURY

Provenance : Collection de Son Excellence Monsieur Sergio Fenoaltes, Ambassadeur d'Italie en Belgique, en 1961 ;
Collection particulière, Paris.

Commentaire : 'La Kermesse d'Hoboken' ou 'Kermesse de Saint Georges' est une composition célèbre dont l'original perdu de David Vinckboons nous est connu par un dessin préparatoire réalisé en 1602 (Copenhague, Statens Museum for Kunst, Cabinet des Estampes), mais aussi par de nombreuses reprises qui témoignent du succès de cette scène. Deux versions autographes sont conservées dans des musées ; l'une datée de 1608 est conservée au musée de Brunswick et une autre de 1610 se trouve au musée d'Anvers.
Notre toile est impressionnante par sa taille. Rares sont les versions de cette ampleur bien que l'une ait récemment été présentée en vente (1).

David Vinckboons s'installe à Amsterdam en 1602 où il se fait connaître pour ses paysages animés et ses scènes de kermesse dans la tradition flamande de Pieter Brueghel l'Ancien. Fidèle à cet esprit populaire, Vinckboons se détache cependant de la dimension satyrique de l'œuvre de Brueghel pour s'orienter vers une description plus proche de la réalité. L'inscription sur l'oriflamme rouge de l'auberge permet d'identifier la scène de notre tableau, il s'agit de la Kermesse de la saint Georges ou de la Foire au beurre qui avait lieu au printemps, époque où le lait du bétail qui paisse l'herbe fraîche est excellent et donne du beurre de grande qualité. La composition est animée par de multiples personnages qui déambulent sur la place du marché, devant l'Hôtel de ville, l'église, des échoppes, des théâtres ambulants et autres marchands. La liesse populaire s'exprime dans cette activité grouillante, au sein de laquelle se distinguent de truculents détails, comme l'homme urinant contre l'auberge à droite ou les enfants poursuivant le bouffon, thème satirique développé par Pieter Brughel dans ses tableaux de kermesse. Le regard critique de Vinckboons sur la société et ses valeurs morales est atténué dans ses compositions par le mélange de personnages élégants et d'autres plus humbles qui participent ensemble aux festivités.

Un certificat de Robert Finck donnant le tableau à Vinckboons en date du 6 mai 1961 sera remis à l'acquéreur.

1 - Vente anonyme ; Paris, Bergé & Ass., Hôtel Drouot, salle 4, 11 juin 2012 (Huile sur toile, 127 x 179 cm., présenté comme peint par Vinckboons, le tableau a fait l'objet avant son passage en vente d'un additif le décrivant comme une 'Ecole flamande du XVIIe siècle, suiveur de Vinckboons')

Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan. Mercredi 10 avril 2013. Hôtel Dassault - 7 Rond Point des Champs-Elysées www.artcurial.com