chine-pot-gingembre-ovoide-1365147862564123

exceptionnel-cabinet-italien-1364910311031149

Commode d'époque Transition, vers1770, Estampille de Pierre Plée. Photo Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan

En placage de satiné, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre gris veiné, la façade à léger ressaut ouvrant par cinq tiroirs sur trois rangs, les chutes à motif de mufle de lion, reposant sur des pieds galbés, le montant arrière droit estampillé I.PLEE et deux poinçons de Jurande JME. Hauteur : 91 cm. (35 ¾ in.), Largeur : 133 cm. (52 ½ in.), Profondeur : 58,5 cm. (23 in.). Estimation : 20 000 / 30 000 €

Pierre Plée, reçu maître en 1767

A TRANSITIONAL ORMOLU-MOUNTED SATINE COMMODE, CIRCA 1770, STAMPED BY PIERRE PLEE

Cette forme de commode dite à la grecque dérive de celles exécutées par Jean-François Oeben pour Madame de Pompadour au château de Ménars entre 1761 et 1763 puis par son frère Simon Oeben pour le duc de Choiseul à Chanteloup. Certains autres ébénistes répondant à la mode néoclassique qui venait d'être lancée reprirent le modèle, tantôt plaqué d'acajou ou de bois satiné. Roger van der Cruse, dit Lacroix, (reçu maître en 1755) beau-frère de Jean-François Oeben en réalisa un grand nombre, dont parmi celles passées en vente ces quinze dernières années:
- Sotheby's Monaco, le 11 décembre 1999, lot 137
- Sotheby's Monaco, le 24 juin 2000, lot 169
- Sotheby's Paris, le 16 octobre 2007, lot 129

Plusieurs exemples estampillés de Pierre Plée sont répertoriés dans P. Kjellberg, Le Mobilier français du XVIIIème siècle, Paris, 1989, p. 659:
- Vente à Paris, Hôtel Drouot, le 13 novembre 1970
- Vente à Monaco, Ader, Picard Tajan, le 27 mai 1984, lot 156.

Artcurial - Briest-Poulain-F.Tajan. Mardi 30 avril 2013. Hôtel Dassault - 7 Rond Point des Champs-Elysées - 75008 - Paris. www.artcurial.com