paire_de_vases_en_porcelaine_monture_neoclassique_chine_1367837546988227

Nature morte aux oiseaux et au faucon. Par Clara Peeters (Anvers, 1594 - vers 1640). Photo Kohn

Panneau Signé en bas à gauche : Clara P. - H. 32 cm, L. 44,2 cm - Estimation : 100 000 / 120 000 €

Clara PEETERS (1594-c.1640), STILL LIFE WITH BIRDS AND HAWK Oil on panel Signed lower left: Clara P.; 12.59 in. high, 17.40 in. wide

Réalisée sur panneau, cette nature morte témoigne de la virtuosité de l'artiste dans le traitement du plumage des volatiles qui sont représentés.
L'œuvre présente différentes races d'oiseaux où l'on peut reconnaître la perdrix grise, le bouvreuil pivoine mâle, le martin pêcheur d'Europe, la bécasse des bois, et dans le panier, sansonnet, rouge-gorge, passereau.
Un faucon, seul animal vivant du tableau, domine par sa prestance et piétine un des volatiles qu il vient de tuer.
Un entablement dont on aperçoit très partiellement la tranche, sert de support à la scène et accueille la signature de l'artiste.
Le cadrage serré permet à l'artiste de concentrer la tension sur les volatiles, prétextes à une étude poussée des plumages et des couleurs à la fois chatoyantes et bistre. Signée Clara Peeters, notre œuvre est très proche d'une nature morte, mettant en scène plusieurs oiseaux morts et un seul vivant, conservé à Madrid au Musée du Prado.Clara Peeters est aujourd'hui considérée comme l'une des fondatrices du genre de la nature morte de fleurs et de nourriture en Europe du Nord.
Une série de quatre peintures conservées au Prado, datant de 1611, est considérée comme l'une des premières à traiter ce sujet qui connaîtra son apogée de succès dans les années 1640/1650.
La biographie de l'artiste est encore bien mystérieuse, son nom n'apparaît pas dans les archives de la Guilde d'Anvers, ce qui peut s'expliquer par le fait qu'elle ait été formée dans l'atelier de son père (comme d'autres femmes artistes, Fede Galizia, Catherina van Hemessen, Artemisia Gentileschi ou Lavinia Fontana), mais aussi par des lacunes dans les archives relatives aux années 1607-1628. Ses premiers tableaux connus sont datés de 1608 et 1609, donc très tôt dans sa carrière, qui s'étend sur une vingtaine d'années, le dernier tableau daté étant de 1621, et aucune œuvre ne pouvant être datée après 1630 pour des raisons de style. Ses compositions adoptent fréquemment le schéma suivant : un cadrage très serré sur les éléments de la composition, un fond sombre et neutre destiné à ne pas dévier l'oeil de la scène, la présentation sur un entablement qui lui permet d'apposer sa signature et un rendu des détails poussé à l'extrême.

Kohn. Mercredi 22 mai 2013. L'Hôtel Le Bristol - Salon Castellane - 112 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris www.kohn.fr