coupe_au_decor_epigraphique_transoxiane_afrasiyab_1367931677724480

Coupe au décor épigraphique, Transoxiane, Afrasiyab, Xe siècle. Photo Ader

Coupe tronconique en céramique argileuse à décor engobé d’un cartouche pseudo-épigraphique brun surligné de rouge sur fond blanc et sous glaçure transparente. D.: 21 cm - H.: 6,5 cm. (Fractures recollées, marques de pernette, et manques de glaçure au revers). Estimation : 2 000 / 3 000 €

Si l’utilisation des engobes pour produire un décor est attestée depuis les débuts de l’Islam dans la production céramique, c’est véritablement à l’époque samanide qu’elle va connaître un apogée sans équivalent, et dont cette coupe constitue le parfait témoignage.
Le matériau, de la pâte argileuse d’une grande pureté, a été tourné de manière à donner une coupe légère aux parois d’une grande finesse.
L’engobe blanc, parfaitement uni, a ensuite été appliqué sur l’ensemble, avant de recevoir le décor: un simple cartouche calligraphique brun-noir souligné d’un trait de rouge, équilibrant parfaitement le grand vide laissé sur le reste de la pièce.
La coupe a ensuite reçu une glaçure transparente donnant un aspect brillant à l’ensemble.
Les centres de production de ce type de pièces de très belle qualité sont Afrasiyab et Nichapour et il est très difficile de rattacher précisément ces coupes à l’un de ces deux sites. D’autres fours utilisant cette technique de décor ont été mis au jour à Merv et à Utrar, ainsi que dans d’autres sites de l’Iran oriental, vraisemblablement destinés à une consommation locale et de moindre qualité.
Voir le catalogue de l’exposition tenue à l’Institut du Monde Arabe, Terres secrètes de Samarcande. Céramiques du VIIIe au XIIIe siècle, Paris, 1992.

Pour comparaison, O. Watson, Ceramics from Islamic Lands, Londres, 2004, cat. Ga.1, Ga.2 et Ga.3, et S. Makariou dir., Les arts de l’Islam au Musée du Louvre, Paris, 2012, p. 108.

Ader.  Vendredi 31 mai 2013. Drouot Richelieu - Salle 4 - 9, rue Drouot - 75009 Paris. Expert Marie-Christine DAVID. Tél. : 01 45 62 27 76