1

Coffre dit d'Anne d'Autriche (or repoussé, ciselé et filigrané, âme de bois gainée de satin bleu) – milieu XVIIe siècle - Paris, Musée du Louvre

L'origine du coffre a suscité beaucoup de questions. Un billet anonyme retrouvé à l'intérieur, en 1830, et aujourd'hui perdu, a véhiculé l'idée que ce coffre avait été offert par Mazarin à Anne d'Autriche. Le coffre apparaît en 1791 dans les inventaires des bijoux de la Couronne, en 1784, un devis de restauration s'y rapporte et en 1729 on trouve une autre mention à son sujet dans l'inventaire général du Garde-Meuble. Il est improbable que le coffre ait appartenu à Anne d'Autriche puisqu'il ne figure pas dans l'inventaire après décès de cette dernière. En revanche il aurait pu être offert par Louis XIV à Marie-Thérèse au moment de leur mariage en 1660; ce coffre pourrait également correspondre à celui commandé en 1676 par Louis XIV pour abriter les pierreries du roi.