1

Une exposition inédite

Murano : si le nom de cette charmante île vénitienne renvoie immédiatement à l’art du verre, les créations purement touristiques, qui aujourd’hui envahissent les magasins de souvenirs, font parfois oublier le savoir-faire précieux, la qualité unique et la splendeur des objets en verre produits depuis des siècles dans ses ateliers.
Pour la première fois en France, une exposition retrace l’extraordinaire aventure du verre de Murano en parcourant six siècles de création intense, du milieu du XVe siècle à nos jours. Ainsi, plus de deux cents pièces, nombreuses inédites ou exceptionnellement exposées, issues de collections publiques ou jalousement conservées dans des collections privées, seront réunies.
L’exposition retrace le parcours historique de la production des grandes verreries : une sélection parmi les plus beaux objets réalisés pour les grandes familles et les cours européennes de la Renaissance – les familles Este, Gonzague, Médicis – , les fantaisies baroques et les créations du XVIIIe siècle, les pièces Art déco des années 1920 et du modernisme des années 1950, jusqu’aux oeuvres contemporaines de « Studio Glass », mouvement d’artistes qui ont choisi d’utiliser le verre comme unique moyen d’expression.
Une section est réservée aux artistes internationaux venus à Murano, depuis les années 1950, expérimenter le verre comme matière privilégiée de création, en travaillant avec les plus grands maîtres verriers Arp, César, Fontana… Cette tradition est aujourd’hui plus vive que jamais. Simultanément aux deux dernières Biennales de Venise, leurs dernières créations regroupées sous le nom de « Glasstress » ont été présentées au palais Cavalli Franchetti : Hatoum, Othoniel, Pérez, Recycle Group, Shen Yuan, Wilson, Schütte.

9cefab1368e76ce007e14eb18dceaaf6

Jean Arp « Figure » 1964, H 81 ; L 23 cm. Collection Taevernier, Courtesy de la galerie le Minotaure ©DR/ADAGP, Paris 2013

IMG_8779__1

Marc Chagall, Fantaisie amphore et cheval ©Berengo Studio

Cesar1

César, Compression Coca-Cola, 1992. Collection particulière. © Oliver Haas / ADAGP Paris 2013 ©Fransceco Allegretto

48ab77c60179a837c1bb3d9ea8e6a6b1

"Web" de Mona Hatoum (2006). Sphère de cristal et fil métallique. © Sam Gimignano, Courtesy Galleria Continua - Photo Ela Bialkowska

Fred_Wilson

Fred Wilson, «Iago’s mirror», 2009. H200,0 cm ; L 130,0 cm ; P 20,0 cm. Produced by Berengo Studio and Venice Projects  ©Francesco Allegretto

recycle_group_detail

Recycle Group, Way, 2011. © Oliver Haas / ADAGP Paris 2013 ©Fransceco Allegretto

Une histoire séculaire

La verrerie vénitienne, qui découle de la verrerie romaine, apparaît vers le Xe siècle et se développe réellement dès le XIIe siècle. Elle devient l’industrie la plus importante de la Sérénissime juste derrière les chantiers navals de l’Arsenal. Elle est alors transférée à Murano, probablement à cause des risques d’incendies et aussi pour pouvoir mieux contrôler les maîtres verriers soumis à des règles draconiennes.
Ils ne pouvaient quitter Venise ni exporter leur savoir-faire sans être passibles de la peine de mort. La verrerie islamique règnera encore en maître sur l’Europe jusqu’au milieu du XVe siècle, jusqu’à ce que la prise de Constantinople par les Ottomans, en 1453, mette en fuite de nombreux artisans verriers du monde musulman qui viennent se réfugier à Venise. Murano oriente alors sa production vers le luxe pour satisfaire à son tour l’aristocratie européenne.
La Renaissance est l’une des périodes les plus fastueuses de l’histoire du verre à Venise. Murano domine la création verrière jusqu’à la fin du XVIIe siècle, qui marque un relatif déclin.
Mais les ateliers ont connu par la suite d’autres âges d’or, au milieu du XIXe siècle, dans les années 1920 puis à l’aube des années 1950. Aujourd’hui des plasticiens du monde entier viennent travailler avec les maîtres verriers pour produire des oeuvres qui témoignent de l’excellence d’un savoir-faire séculaire.

664c1ccca44511e2b28822000a9f1468_71_e1366104544342

Lustre Rezzonico (début du XXe siècle)

pierre_mignard_portrait_dit_du_marquis_de_pomponne_1370529807972170

Javier Pérez, Carroña, 2011.  Verre et corbeaux naturalisés H 120,0 cm ; L 235,0 cm ; P 300,0 cm. Produced by Berengo Studio and Venice Projects ©Francesco Allegretto

Un parcours chronologique
Le parcours de l’exposition se déroule de manière chronologique et propose une lecture immédiate des principales évolutions techniques et stylistiques. À ces chefs-d’oeuvre souvent spectaculaires s’ajoutent de remarquables ensembles de verres, carafes, centres de tables, objets précieux, pièces de mobilier en pâte de verre qui illustrent le goût et les modes de chaque époque. Ils retracent à la fois l’histoire de la création verrière de Venise, celle des arts décoratifs et des arts de la table en Europe. Magnifié par une scénographie d’Hubert Le Gall, ce corpus d’oeuvres foisonnant révèle les différentes techniques, les savoir-faire et l’inépuisable créativité de ces maîtres verriers qui mettent toujours leur talent au service du quotidien et de l’exceptionnel.

calice__2_

Calice au «Triomphe de la Justice », XVe siècle. H22,0 cm ; L 13,5 cm. Florence, Museo del Bargello/Istituti museali della Soprintendenza Speciale per il Polo Museale Fiorentino ©Su concessione del  Ministero per i Beni e le Attività Culturali

calice__3_

Calice à pied avec décoration florale (XVIIIe siècle). © Rome, Galleria Nazionale d'Arte Antica - Palazzo Barberini - Archivio Fotografico SSPASE e per il Polo Museale della Città di Roma

8dd23869b7be3d3e13c5523cc0c4626f401eb6eb

Calice. 

c1548626824242bf8a6701881bdabd80

Coupe nuptiale en lattimo avec une figure féminine et un joueur de luth (environ 1500). © National Museum, Prague, Czech Republic

6759b6808fbc7fe6ceb47d2b39aae030

Calice en reticello (1550-1575). © Archivio fotografico Civici Musei d'Arte e Storia di Brescia, Fotostudio Rapuzzi

3148012_5_871e_bouteille_en_filigrane_a_col_retourne_fin_xvie_7731676751eea84bb2089afdd76d2a80

Bouteille en filigrane à col retourné (fin XVIe siècle), maillage de "lattimo" et de cristal. Cobourg. | Lutz Naumann

Petite_amphore___deux_anses

Petite amphore à deux anses en verre rouge - verre médicéen Fin XVIe - début XVIIe siècle, H22,0 cm. Collection particulière Giuseppe Maranghi.  Photo ©Delmagno

1

Miroir avec Cadre de Verre, Venise, fin du XVIIe, début du XVIIIe siècle. ©Archivio Fotografico-FMCV, 2013

expositions_fragile_murano_chefs_d_ouvre_de_verre_de_la_renaissance_au_xxie_siecle_musee_maillol_fondation_dina_vierny_paris_2

Soucoupe à fleurs gravée à la pointe de diamant, XVIIIe siècle H 9,0 cm ; D 33,0 cm. Pavie, Musei Civici di Pavia – Castello Visconteo ©Musei Civici di Pavia

ea9b46e324acf88259edf275812878c1

Trembleuse Miotti émaillée en "lattimo" (tasse), XVIIIe siècle. Photo Jacqueline Saint-Medar © Naples, Museo Diego Aragona Pignatelli Cortes - Claudio Garofalo Napoli

calice__3_

Calice à pied avec décoration florale (XVIIIe siècle). © Rome, Galleria Nazionale d'Arte Antica - Palazzo Barberini - Archivio Fotografico SSPASE e per il Polo Museale della Città di Roma

Fauteuil_museo_del_vetro

Fauteuil avec incrustations de verre, Giuseppe Briati, 18e siècle. Foto Dennis Cecchin – ©Archivio Fotografico-FMCV, 2013

90aaa3e37f01f2ff6e867fbe7d280be5

Fratelli Giacomuzzi, Plan de table 1851 D 88,0 cm. Venise, Museo del Vetro ©Archivio Fotografico FMCV

Vittorio_Zecchin_Vase_Libellule

Vittorio Zecchin, Vase Libellule n°2, 1921. H14 cm. Collection particulière ©DR

310618_les_chefs_d_uvre_de_verre_de_murano


Vase "Veronese" de Vittorio Zecchin pour Venini, 1921 (coll. particulière). Archivio Fotografico FMCV, D.R., archivio fotografico civici musei d'arte e storia di brescia/Fotostudio Rapuzzi, d.r.

3bd6fa0f2a2a7369b0a5765114309dc5

Vase rouge de Napoleone Martinuzzi (1934). © DR - Venise, Fondazione di Venezia

"Fragile, Murano : chefs-d'oeuvre de verre de la Renaissance au XXième siècle", jusqu'au 28 juillet 2013, au Musée Maillol, 59-61, rue de Grenelle, 75007 Paris. Tél. : 01 42 22 59 58 et www.museemaillol.com