479N09006_6SGQH

PARIS. Paris Tableau a vu le jour en 2011 à l’initiative de dix marchands de peinture ancienne qui ont à cœur d’offrir un rayonnement international à cette spécialité. Ce salon intimiste mais pas confidentiel est le fer de lance d’une profession qui capitalise un savoir-faire et une qualité d’expertise sans équivalent sur le marché parisien.

Avec plus d ’une centaine d ’œuvres d ’une valeur comprise entre 10 000 et 3 500 000 euros, cette manifestation a contribué en moins de deux ans au dynamisme du marché de l’art et constitué autant d’opportunités d’enrichissement pour les musées et les collectionneurs. Les quelque 6 000 visiteurs en 2011 et les 10% de plus enregistrés en 2012 attestent que ce salon de la peinture ancienne a trouvé sa place.

Paris Tableau, c’est avant tout une histoire d’amour et de confiance. L’amour de la peinture du Moyen-Âge à la fin du XIXe siècle que partagent son Président Maurizio Canesso, mais aussi Hervé Aaron, Éric Coatalem, Bertrand Gautier, Bob Haboldt, Jean-François Heim, Georges de Jonckheere, Jacques Leegenhoek, Giovanni Sarti et Claude Vittet, leur a permis d’instaurer une relation de confiance avec leurs collectionneurs. En atteste le témoignage de l’un d’entre eux, Monsieur Antoine Béal : « J’ai acheté les 2/3 de ma collection à des marchands. J’apprécie leur rôle de conseil – que l’on ne retrouve pas en salle des ventes – ainsi que les services qu’ils proposent. Je pense entre autres à la présentation du tableau à domicile. ». 

Bien loin d’être exclusivement commercial, le rôle du marchand est aussi d’apporter sa contribution à l’histoire de l’art en renseignant l’attribution d’une œuv re et / ou sa provenance. L’ implication du marchand dans son travail est d’autant plus forte qu’il prend un risque en s’engageant financièrement dans l’acquisition d’une pièce dont l’acheteur tardera peut-être à se manifester. En dépit de cet aléa, le marchand collabore avec ferveur avec les historiens de l’art, restaurateurs et encadreurs pour accomplir sa mission : dévoiler l’œuvre dans ses conditions optimales. C’est ce qui fait de lui à la fois l’interlocuteur passionné et passionnant des collectionneurs et conservateurs, et le moteur économique des métiers de la recherche et de l’artisanat. Être marchand de peinture ancienne, en deux mots, c’est révéler la valeur intrinsèque de l’œuvre et y apporter une valeur ajoutée. 

L’édition 2013 de Paris Tableau regroupera vingtdeux marchands de peinture ancienne, parmi lesquels on comptera quatre nouveaux : le madrilène Coll & Cortés, le lyonnais Michel Descours, le parisien d’origine espagnole Gabriel Terrades et le romain Carlo Virgilio. 

Les écoles du Nord, française, italienne et espagnole seront représentées à travers les différents genres de la peinture. Pour le portrait, on remarquera le Portrait d’une dame de qualité par François Clouet et son atelier (Galerie Jacques Leegenhoek), l’Étude d’un vieil homme récemment donnée à Rubens (The Weiss Gallery) : une découverte venant souligner le talent de l’artiste, Le chapeau de paille d’Alfred Stevens (Talabardon et Gautier), dont la date atteste de l’ouverture du salon à la peinture de la fin du XIXe siècle et enfin l’un des trésors de cette troisième édition  : un autoportrait déguisé en Tête de Sainte d’Artemisia Gentileschi (Galleria Cesare Lampronti), où l’artiste fait montre de la délicatesse particulière de son coup de pinceau. On se laissera surprendre par le genre à part du « portrait de maison » idéalement illustré par L’Auberge saint Michel de Pieter Brueghel le Jeune (De Jonckheere). 

_V3A8405_472441

Sir Peter Paul RUBENS (1577 – 1640), Etude (tronie) d’un vieil homme, ca. 1615-1618; huile sur panneau; 48 x 7,5 cm. Photo: The Weiss Gallery.

0_BISAZZA_472446

Alfred STEVENS (1823 – 1906), Le chapeau de paille. Huile sur panneau; 27 x 21,5 cm; Monogrammé en haut à droite. Photo: Talabardon et Gautier.

1

Artemisia GENTILESCHI (1593 – 1654), Tête de Sainte. Huile sur toile; 45 x 35,5 cm; Expertise : Gianni Papi, 21 mai 2013. Photo: Galleria Cesare Lampronti

1

Pieter Brueghel Le Jeune (1564 - 1638), L'Auberge saint Michel, 1619. Panneau, 50,8 x 66,7 cm Signé P. Brueghel et daté. Photo: De Jonckheere.

Pour la peinture religieuse, l’œil du visiteur sera irrésistiblement attiré par l’air énigmatique du Christ moqué de Giacomo Cavedone (Galerie Canesso) ou par
la tendresse qui se dégage du tableau de Jacques Stella, La Vierge préparant la bouillie de l’Enfant Jésus (Galerie Éric Coatalem). Il s’arrêtera sur La Tentation de Saint Antoine signée par Louis-Joseph Watteau (Galerie Claude Vittet), ou encore sur la peinture sur cuivre de Paul Bril, Jésus et la Mer de Galilée (Galerie Sanct Lucas), un petit format qui étonnera par la fougue qui s’en dégage. La peinture sur fond d’or sera dignement représentée par Tuccio Di Gioffredo Da Fondi, avec son Mariage mystique de Sainte Catherine d’Alexandrie (Galerie G. Sarti). Le Christ et la Samaritaine de Girolamo Da Santacroce (Derek Johns) comptera parmi les peintures les plus anciennes exposées à Paris Tableau 2013. Enfin, la galerie Coll & Cortés nous offrira à voir une huile sur toile attribuée au Guerchin : Jésus chassant les marchands du Temple.

 1sortil_ge_de_cartier_collection_ring_4

Giacomo Cavedone (1577 - 1660), Christ moquéHuile sur toile, 93 x 127 cm. Photo: Galerie Canesso.

2

Girolamo DA SANTACROCE (Santa Croce, Bergame, 1480/5 – Venise, 1556), Le Christ et la Samaritaine; huile sur panneau; 25,1 x 35,2 cm. Photo: Derek Johns.

Pour les paysages, Paris Tableau 2013 sera l’occasion pour le collectionneur du « Chevalier Volaire » de faire l’acquisition, chez Carlo Virgilio et Charles Beddington, de deux de ses pièces représentant des éruptions du Vésuve. Antoine Payen, exposé par la Galerie Michel Descours, nous invitera au voyage avec le Pont de bambou sur la rivière Tjisadane à Bogor (Java-ouest). 

Br_le_parfum___d_cor_de_caract_res_sanscrits

Pierre-Jacques Volaire, connu sous le nom de "Chevalier Noir" (1729 - 1799), Éruption du Vésuve en 1771, 1789. Huile sur toile H. :101 x L. :153 cm Signé en bas à gauche : le Chev.er Volaire f. Photo: Carlo Virgilio.

br_le_parfum___anses_en_forme_d_oiseaux_fantastiques

Pierre-Jacques Volaire (1729 - 1799), L'éruption du Vésuve du 15 juin 1794Huile sur toile H. : 66,5 x L. : 92 cm Signée: Le C.er Volaire f.. Photo: Beddington.

Les amateurs de natures mortes ne resteront pas sur leur faim grâce aux appétissantes Nature morte au Vase de Fleurs et à la Corbeille de Fruits de Jan Davidsz. De Heem et son atelier (Haboldt & Co) et Nature morte à la coupe de grenades et au bouquet de fleurs de Bernardo Polo, proposée par la Galerie Terrades. N’oublions pas la chatoyante composition de Hans van Essen, Nature morte au homard […] (David Koetser Gallery) : on en mangerait ! 

Haboldt1572013T16171

Jan Davidsz. de Heem et atelier, Nature morte au Vase de Fleurs et à la Corbeille de FruitsHuile sur toile, 84 x 112 cm. Photo: Haboldt & Co

Terrades1872013T174752

Bernardo Polo (actif en 1655 - mort après 1700), Nature morte à la coupe de grenades et au bouquet de fleurs, vers 1680. Huile sur toile, 74,2 x 113,1 cm. Photo: Galerie Terrades

477N09006_6SGQH

Hans Van Essen (1588-89 / 1648), Nature-Morte au homard, petits pains, raisins, mandarines dans des bols en porcelaine de Chine, fromage, beurre et orfévrerie sur une table. Huile sur panneau H.:51,3 cm x L.: 114,1 cm Monogrammé en bas à droite: HVE. Photo: David Koetser Gallery.

Les scènes de genre et instants volés ne seront pas en reste : une Scène de village composée par Étienne Jeaurat nous fera partager une tranche de vie populaire du XVIIIe siècle (Galerie Didier Aaron & Cie), tandis qu’Une joyeuse bande jouant au backgammon en intérieur sera proposée par Kunsthandel P. de Boer  : Dirk Hals y dépeint une partie de jeux de société finalement plutôt propice au jeu de la séduction. Jean François Heim a choisi d’apporter une toile toute en douceur et sensualité, Femmes fellahs au bord du Nil, signée par Léon-Adolphe Belly. On devra à Rafael Valls une autre peinture à l’exotisme affiché, Villageois de la Dominique, dansant et conversant, par Augustin Brunias.

 Aaron1672013T1199

Étienne Jeaurat (1699 - 1789), La foire de villageHuile sur toile, 59,5 x 107 cm Signé et daté à gauche sur le banc: Stephanus/Jeaurat/Pinxit/1748. Photo: Galerie Didier Aaron & Cie

Boer2272013T161922

Dirck Hals (1591 - 1656),  Une joyeuse bande jouant au backgammon en intérieurHuile sur panneau, 31 x 40,5 cm. Photo: Kunsthandel P. de Boer.

Heim1272013T162928

Léon-Adolphe Belly (1827 - 1877), Femmes fellahs au bord du Nil, 1856. Huile sur toile H. 0,98 m ; L. 1,30 m En bas à droite cachet d'atelier (rouge) : L. BELLY Porte en bas à gauche une étiquette imprimée : 3 Inscriptions à la craie sur le châssis : Bord du Nil Femmes fellahs et Rétrospective Belly 83. Photo: Jean François Heim.

Enfin, les marchands de cadres Capucine Montanari et Enrico Ceci nous permettront de traverser les siècles, depuis le XVIe jusqu’au XXe , en nous présentant de magnifiques pièces, sculptées, ciselées, dorées ou encore marquetées. 

Montanari1482013T113357

Cadre flamand, ca. 1650. Cadre à profil renversé avec frise pentue et quart-de-rond, en pin plaqué d’écailles mouchetées sur fond rouge et bandes ondées en ébène 33 x 27,5 x 8 cm. Photo Galerie Montanari

Montanari1482013T114431

Cadre Louis XV, ca. 1735. Cadre en chêne sculpté et doré avec bord haut chantourné et cartouches d’angles et de milieux feuillagés et ajourés avec coquilles sur fonds poinçonnés, agrafes de demi-centres, enroulements de feuillage ajourés, anses de panier, fleurs, frise sablée, miroirs extérieurs et feuilles d’acanthe fleuronnées à la vue 79 x 63 x 15,5 cm. Photo: Galerie Montanari

Paris Tableau n’a pas seulement pour but de mettre tous les sens de ses visiteurs en émoi, ni de donner à voir et à vendre de belles toiles. Sa visée didactique est à la fois un gage de sérieux et le signe qu’il s’agit de l’unique salon au monde spécialisé en peinture ancienne. 

Paris Tableau est un véritable lieu d’érudition. En cette année 2013, un colloque, organisé conjointement avec la Fondazione Federico Zeri, se tiendra en son sein le mercredi 13 novembre après-midi. Portant le titre de Federico Zeri et le Connoisseurship, il retracera le parcours de cet homme d’exception : les postes qu’il a occupés, sa collection personnelle et ses legs, ont fait de lui une grande figure de l’histoire de l’art.  

Sur une idée de Guillaume Kientz, conservateur au département des Peintures du Musée du Louvre et commissaire de l’exposition, Paris Tableau a souhaité
mettre à l’honneur les collectionneurs qui font des dons aux musées. Intitulée Sous réserve d’usufruit, cette exposition organisée au Salon en collaboration avec le département des Peintures du Musée du Louvre, mettra en lumière le principe de ce type de donation qui permet au propriétaire de bénéficier d’avantages fiscaux tout en continuant à jouir de son œuvre, au musée d’enrichir ses collections et au marché d’entretenir son dynamisme. Sept tableaux, dont six sont encore chez leurs donateurs et un déjà sur les cimaises du Louvre, viendront enrichir le propos. 

L’exposition tiendra lieu de note d’intention des marchands qui souhaitent rappeler aux visiteurs qu’outre les ventes directes aux institutions, ils peuvent être à l’origine de donations via les collectionneurs privés qu’ils auront conseillés. 

Force est donc de constater que le marchand s’impose comme l’un des maillons essentiels du cheminement d’une œuvre vers une collection. Paris Tableau est là pour attester de la vitalité d’une profession indéfectible, à l’image de l’amour de l’art qu’elle contribue d’ailleurs à entretenir. 

PARIS.- Paris Tableau began in 2011 and is the initiative of ten Old Master paintings dealers. This intimate French fair is the benchmark for a trade that capitalises on knowledge and the quality of expertise that is exists in the Paris market. 

Having created the forum for the sale of more than one hundred works valued from €10,000 to €3,500,000 in under three years, Paris Tableau has contributed both to art market momentum and also provided many opportunities to enrich museum and private collections. Some 6,000 visitors came through the doors in 2011 and 10% more registered in 2012 testifying to the fact that Paris Tableau continues to build on its reputation for excellence. 

At its heart, the Fair has a shared love and knowledge of Old Masters from the Middle Ages to the end of the 19th century. President Maurizio Canesso and fellow dealers, Hervé Aaron, Éric Coatalem, Bertrand Gautier, Bob Haboldt, Jean-François Heim, Georges de Jonckheere, Jacques Leegenhoek, Giovanni Sarti and Claude Vittet, have established a relationship of trust with their collectors based on this passion and discernment. 

The 2013 edition of Paris Tableau will bring together twenty-two Old Master paintings dealers, including four new participants: Coll & Cortés from Madrid; Michel Descours from Lyon; Gabriel Terrades, a Parisian of Spanish origin; and Carlo Virgilio from Rome. 

Highlights

The Northern, French, Italian and Spanish schools will be represented through different genres of painting. Portraiture includes Portrait of a Noblewoman by François Clouet (1510-1572) and his studio (Galerie Jacques Leegenhoek); the Study of an Old Man, recently attributed to Sir Peter Rubens (1577-1640) (The Weiss Gallery) and The Straw Hat by Alfred Stevens (1823-1906) (Talabardon & Gautier) an example of how the fair now includes paintings from the end of the 19th century. 

Religious paintings such as Giacomo Cavedone’s (1577-1660) Christ Mocked (Galerie Canesso) will on be on show to visitors of the Fair, as well as the tender and loving Jacques Stella (1596-1657) painting, The Virgin preparing gruel for the baby Jesus (Galerie Éric Coatalem). Further highlights are The Temptation of Saint Anthony signed by Louis-Joseph Watteau (1731-1798) (Galerie Claude Vittet), and Paul Bril’s (c. 1554-1626) painting on copper, Jesus and the Sea of Galilee (Galerie Sanct Lucas), a small piece that emits great energy. Christ and the Samaritan by Girolamo Da Santacroce (c.1480/85-c.1556) (Derek Johns) will be amongst the oldest paintings to be shown at Paris Tableau 2013. Lastly, the Coll & Cortés Gallery will offer the opportunity to see an oil on canvas work attributed to Guerchino (1591-1666) entitled, Jesus Expelling the Merchants from the Temple. 

Collectors of landscape painting at Paris Tableau 2013 will have the opportunity to compare two paintings by Chevalier Volaire (1729-1799) showing eruptions of Vesuvius, which will be on show with Carlo Virgilio and Charles Beddington respectively. Michel Descours gallery invites us on a journey with the painting Bamboo Bridge over the river Tjisadane in Bogor (Java-ouest) by Antoine Payen (1792-1853). 

The display of still life paintings will include such masterpieces as Still life with vase of flowers and basket of fruit by Jan Davidsz De Heem (1606-1683) and his studio (Haboldt & Co); Still life with split pomegranates and bouquet of flowers by Bernardo Polo (1680-c.1700), exhibited by the Terrades Gallery and Hans van Essen’s (c.1588/89-c.1648) sparkling composition Still life with lobster (David Koetser Gallery) which looks good enough to eat. 

Genre scenes are also well represented: a Village Scene composed by Étienne Jeaurat (1699-1789) shows a slice of 18th-century life (Galerie Didier Aaron & Cie), while A happy band playing backgammon is presented by Kunsthandel P. de Boer, in which Dirk Hals (1591-1656) depicts a board game. In contrast a game of seduction is depicted in the sweet and sensual canvas, Fellah women by the Nile, signed by Léon- Adolphe Belly (1827-1877) and exhibited by Jean-François Heim. Rafael Valls will present an exotic painting entitled, Villagers of Dominica dancing and talking, by Augustin Brunias (1730-1796). 

Frame merchants Capucine Montanari and Enrico Ceci will cross the centuries from the 16th to the 20th, showing magnificent, sculptured, carved, gilded and inlaid pieces. 

Federico Zeri and Connoisseurship

Paris Tableau is not just intended to stimulate its visitors’ senses, or to show and sell beautiful canvases, as the world's only specialist Fair devoted to Old Master painting, it also has a didactic purpose to impart expert knowledge as well as a guarantee of total reliability.

Paris Tableau values scholarship and this year has organised a conference in partnership with the Fondazione Federico Zeri, entitled, Federico Zeri and Connoisseurship, which will retrace the steps of this exceptional man: the posts he held, his personal collection and the legacy that made him a key figure in the history of art. The conference will be held at the fair on the afternoon of Wednesday 13 November.