163L13223_74C2L_DOWN

165L13223_74C2P_DOWN

175L13223_74C2J_DOWN

dromadaire01-1024x1024

Tabatière à tête de chien. Par Jean-Louis Leferre, Paris, 1819-1838Galerie J.Kugel © 2013

En écaille, or de quatre couleurs, perle baroque, diamants, rubis. H. 3,7 cm ; L. 8,2 cm ; P. 6,2 cm. Prix sur demande

La boîte en écaille montée en or rose présente une réserve ovale en verre bombé abritant un médaillon en or de quatre couleurs à décor de fleurs, de fruits et de coquillages, d’où émerge un chien. Entre ses pattes avant, se trouve un serpent. La tête du chien est formée d’une perle baroque, tandis que ses pattes et ses oreilles sont pavées de diamants rehaussés de rubis. 

Le médaillon central était sans aucun doute à l’origine une broche que son propriétaire voulut faire monter précieusement en tabatière. 

Jean-Louis Leferre est avec son frère Alexandre l’un des principaux orfèvres de la première moitié du XIXe siècle. Il fut probablement maître en 1781 et s’installa en 1806 au 290, rue Saint-Martin. Il se spécialisa dans les tabatières en écaille ornées de toutes sortes de miniatures contemporaines ou plus anciennes et il recréa souvent des montures à cage pour des tabatières du XVIIIe siècle qui avaient perdu leur monture d’origine. Après sa mort, sa veuve continua avec succès l’activité jusqu’au milieu du XIXe siècle. Le Louvre possède vingt-cinq tabatières issues de l’atelier des Leferre. 

Galerie J.Kugel. Les œuvres seront visibles sur rendez-vous à la galerie jusqu'au 8 novembre. Du lundi au vendredi de 10h à 13h, et de 14h30 à 18h30. 25 Quai Anatole France, 75007 Paris, France - +33 (0) 1 42 60 86 23 - http://www.galeriekugel.com