etienne-allegrain-paris-1644-1736-paysage-arcadien-anime-de-1383214975845007

Important carreau de revêtement, Iran, Milieu du XVe siècle, Époque Timouride. Photo Boisgirard et Associés

Céramique siliceuse moulée à décor bleu cobalt, et décor de lustre sur glaçure incolore transparente. Hauteur : 31 ; Largeur : 40,2 cm. (Cassée / collée, bouchages). Estimation : 6 000 / 8 000 €

Cet important carreau de revêtement en céramique est décoré en relief d’une palmette dans un double encadrement en niche sur un fond blanc orné de fleurs et de calligraphie en lustre métallique. Malgré l’usure des inscriptions en naskh, on distingue le texte suivant : « al-muza]ffar sultân (Abu Sa’id Bahâdur ?) Khân khuld-ullâh malikuhu, Le sultan suprême (Abu Sa’id Bahâdur ?) Que Dieu perpétue son royaume ».
Ce carreau fait partie d’un groupe de carreaux de revêtement associés à un bâtiment disparu commandité par l’arrière petit-fils de Timour Abu Sa’id (1424-69) dont un exemplaire est conservé dans les collections du Metropolitan Museum de New York (Inv. 30.95.26) et qui porte l’inscription suivante : « Au nom de Dieu le Miséricordieux, le Compatissant.
Ce bâtiment a été commandité par le Sultan Suprême Abu Anbiyya al-Muzaffar A(bu) Sa’id Bahadur Khan, puisse Dieu perpétuer son royaume. Nusrat al-Din Muhammad a écrit cela l’année 860 (1455-56) ».
Deux carreaux de frises de même typologie provenant du même bâtiment sont conservés au Victoria and Albert Museum de Londres (C.26A-1983).
Une plaque conservée au Museum für Islamische Kunst de Berlin (Inv. I. 3904) présente également un traitement et un décor similaires et est illustrée dans le catalogue de l’exposition : Reflets d’or - D’Orient en Occident - La céramique lustrée - IXe-XVe siècle, Musée de Cluny, Paris : RMN, p. 73, Fig. 49.

Boisgirard et Associés. Jeudi 28 novembre 2013. Drouot Richelieu - Salle 9 - 9, rue Drouot - 75009 Paris - http://www.boisgirard.com/