67_12

Portrait de Thành Thai,  roi d'Annam, 1895. Collection particulière

PARIS - A l’occasion de l’Année croisée France-Vietnam (2013-2014) l’Académie des sciences d’outre-mer, en partenariat avec les Archives nationales du Vietnam, et l’appui des Archives nationales de France présente une exposition sur le thème3Quatre siècles de relations franco-vietnamiennes.3

Cette manifestation comprend deux volets :
- la projection des 40 panneaux déjà présentés aux Archives nationales d’Hanoi puis au musée des Beaux-Arts d’Hô Chi Minh Ville
- une présentation de photographies de la fin du XIXe au début du XXe siècle réalisées par des Français au Vietnam : Emile Gsell (1838-1879), Gustave Ernest Trumelet-Faber (1852-1916), Charles-Edouard Hocquard (1853-1911), Firmin-André Salles (1860-1929), Pierre Dieulefils (1862-1937)…

Exposition du 20 mars au 20 mai 2014: Aux jours et heures d’ouverture du Centre d’accueil et de recherche des Archives nationales – CARAN – 11 rue des Quatre-Fils – 75003 Paris. Tél : 01 40 27 64 19

Commissariat de l’exposition: Sous la direction de Pierre Gény, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences d’outre-mer : Loan de Fontbrune, historienne de l’art, en relation avec Delphine Rufenacht Fagot, rédactrice en chef des publications de l’Académie des sciences d’outre-mer et le concours de Jérôme Ghesquière, responsable des archives photographiques du musée Guimet.

Les photographies présentées, d’une remarquable qualité esthétique, montrent la métamorphose et la construction de l’actuel Vietnam issues du mélange de différentes cultures. Parties prenantes de multiples missions d’explorations, militaires ou diplomatiques, ils ont pu découvrir tous les aspects du pays, en saisir le quotidien, les visages offerts à l’objectif, comme les événements politiques ou quelques monuments remarquables.

Le premier photographe professionnel à s’installer durablement à Saigon fut Émile Gsell. En 1866, il accompagne la Commission d’exploration du Mékong dirigée par Ernest Doudart de Lagrée puis, en 1875, la mission diplomatique à Hué dirigée par le lieutenant de vaisseau Jules Brossard de Corbigny.

Le capitaine Trumelet-Faber, affecté en 1888 au 4e bataillon de Tirailleurs annamites à Hué, est revenu d’Indochine avec plusieurs albums de photographies.

Plus tard, Édouard Hocquard, photographe-militaire, désigné médecin des ambulances en janvier 1884 accompagne les troupes envoyées au Tonkin sous les ordres du général Millot. Il fera notamment des photographies de Hué et de ses dignitaires.

Aurélien Pestel, photographe professionnel d’abord au Cambodge, puis à Saigon, voit son talent couronné à l’occasion de l’exposition universelle à Lyon en 1894 où il présenta un album de clichés sur la Cochinchine et le Cambodge. Album qui est une véritable oeuvre d’art par sa reliure en laque traditionnelle vietnamienne.
Edgard Imbert, militaire français en poste au Tonkin a photographié les sociétés traditionnelles et coloniales, les infrastructures, des scènes militaires, laissant un patrimoine d’images d’un grand intérêt géographique, ethnographique et historique.

Firmin-André Salles, sous les ordres de l’amiral Courbet, prend part aux première opération de la guerre du Tonkin. Sa réussite au concours de l’Inspection des colonies le conduira de 1895 à 1896 en Indochine où il continuera régulièrement à se rendre. Il a légué de nombreuses plaques de verre à la Société de géographie.

Pierre Dieulefils, passionné de la ville de Hanoi, a profité de la popularité de la carte postale pour affirmer sa carrière.

Interprètes à la résidence de Hanoi, Charles-Edouard Hocquard

Interprètes à la résidence de Hanoi, Charles-Edouard Hocquard © Académie des Sciences d'Outre-Mer

67_11

Danseuses annamites © Académie des Sciences d'Outre-Mer

67_10

Lettrés du Quang Yên. Collection partiulière