Nouveau Dessin OpenDocument11

Odilon Redon, 1901.

BÂLE – Odilon Redon (né en 1840 à Bordeaux, mort à Paris en 1916) compte, avec son cosmos chromatique, parmi les artistes les plus surprenants des débuts de l’art moderne. L’œuvre de ce représentant majeur du symbolisme français marque la jonction entre le XIXe et le XXe siècles et est déterminée par l’interaction entre tradition et innovation. L’exposition de la Fondation Beyeler qui présente un grand nombre de peintures, pastels, dessins et gravures de tout premier plan provenant de musées et de collections particulières d’un grand renom international se concentre sur le rôle de précurseur de l’art moderne qu’a joué Redon et sur la dimension avant-gardiste de sa création. Son œuvre ambiguë et énigmatique se caractérise par des ruptures et des contrastes et suit une évolution conduisant du noir des premiers travaux au fusain et des lithographies précoces à l’« explosion chromatique » des pastels et des huiles ultérieurs. Ses œuvres passent de l’inquiétant à la sérénité : des monstres bizarres surgissent au côté de créatures célestes – rêve et cauchemar, nature et imagination se côtoient. Cette exposition présente tous les thèmes directeurs de sa création, ainsi que les idées et les innovations essentielles de l’œuvre de Redon, si variée tant par le contenu que par la technique. Les sources d’inspiration les plus diverses s’y côtoient — de l’histoire de l’art, de la littérature et de la musique aux sciences naturelles, en passant par la philosophie et la religion occidentales et orientales. 

Par son art, Odilon Redon souhaitait ouvrir les yeux sur les « merveilles du monde visible ». Nous espérons vous faire découvrir cet univers extraordinaire grâce à cette exposition.

Le commissaire d’exposition est Raphaël Bouvier, conservateur à la Fondation Beyeler.

Nouveau Dessin OpenDocument12

Odilon Redon, Yeux clos, 1894, huile sur carton, 44,5 x 36,5 cm, Fujikawa Galleries Inc., Tokio. © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

Nouveau Dessin OpenDocument13

Odilon Redon, La Mort de Bouddha, vers 1899. Pastel sur papier, Milicent Rogers collection. © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

Nouveau Dessin OpenDocument14

Odilon Redon, Vase au guerrier japonais, vers 1905. Pastel sur papier. Courtesy Galleri K, Oslo. © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

d366ded8ef90a76ffc6e72ffcd0387ec

Odilon Redon, Fleurs, 1909, huile sur toile, 81 x 100 cm, Collection privée© FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

85747eeadbd84fe0750e42f545f5a3e3

Odilon Redon, Les Anémones, ca. 1912, pastel sur carton, 54 x 73 cm, Hahnloser/Jaeggli Stiftung Villa Flora, Winterthur© FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

6296719c0df50874e2c0e82e66183560

Odilon Redon, Ophélie, 1900–05, pastel sur papier sur carton, 50,5 x 67,3 cm, Dian Woodner Collection, New York© FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

Nouveau Dessin OpenDocument15

Odilon Redon, Portrait de Mademoiselle Chaine, 1903. Pastel sur papier, Kunstmuseum, Basel. © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

butterflies_580

Nouveau Dessin OpenDocument8

Odilon Redon, L'Araignée souriante, 1881, fusain sur papier, 46 x 36 cm, Kunsthaus Zürich, Grafische Sammlung, Legat Doris Epstein-Meyer, 2013 © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

Nouveau Dessin OpenDocument9

Odilon Redon, Le Cube, 1880, fusain sur papier, Collection privée © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

redon_martyr_580

Odilon Redon, Martyr ou Tête de martyr sur une coupe ou Saint Jean, 1877. Fusain sur papier. Kröller-Müller Museum, Otterlo © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND

redon_noye_580

Odilon Redon, Le Noyé, 1884. Fusain, craie sur papier. Rijksmuseum, Amsterdam, achat avec le souttien de F. G. Waller-Fonds © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND 

redon_selbstbildnis_580

Odilon Redon, Tête (Autoportrait), vers 1890. Fusain et craie sur papier. Collectie Gemeentemuseum Den Haag © FONDATION BEYELER 2013, SWITZERLAND