2d3aa98d970b297f779deca4be4188ae

1402482977931242

Plaque ornementale, Travail sicilien, Trapani, début du XVIIIe siècle. Photo ARTCURIAL - BRIEST-POULAIN-F.TAJAN

En forme de tabernacle, en de cuivre repoussé et doré, corail, nacre et pierres-dures un médaillon au centre représentant une femme à la chevelure mêlée de pampres, vêtue d'un peau de bélier et tenant une coupe, flanquée de feuillage en frise et en enroulement ; petits manques. H. : 32 cm (12 ½ in.) - l. : 19 cm (7 ½ in.). Estimation : 20 000 € / 30 000 €

A GILT-COPPER, CORAL, MOTHER-OF-PEARL AND PIETRA-DURA DECORATIVE PLAQUE, SICILIAN, TRAPANI, EARLY 18TH CENTURY

Provenance : Collection privée, Milan où acquis par l'actuel propriétaire.

Bibliographie : M.C Di Natale Il corallo Trapanese nei secoli XVI e XVII , Gruppo Editoriale Delfo, pp. 90-91.

Exposition : Brixiantiquaria, Brescia, 16-24 novembre 2010.

Au XVIIème et XVIIIème siècle la ville de Trapani, était le principal centre pour la production d'objets en corail.
Sa situation géographique en fit l'un des plus grands ports de la Méditerranée permettant d'enrichir les familles liées au commerce, elles-mêmes à la recherche d'objets ornementaux, à sujet profane ou religieux.
La plaque que nous présentons, est l'un des exemples les plus raffinés de l'artisanat de Trapani au premier quart du XVIIIème siècle. Sa structure, son décor qui mélange le corail, la nacre et les pierres dures, permet de la dater du premier quart du XVIIIème siècle. C'est en effet à partir de 1720, date de réalisation du Reliquaire de Saint Francois di Paola, aujourd'hui conservé à la Fondation Whitaker à Palerme, que la nacre et les pierres dures s'ajoutent au corail.
Notre plaque se rapproche, tant par sa forme que par la variété de matériaux, d'une plaque représentant la Vierge, conservée dans une collection particulière à Palerme et illustrée dans Coralli : Talismani sacri e profane : catalogo della mostra, l'arte del corallo in Sicilia, Trapani, Museo régionale Pepoli, 1 marzo-1 giugno 1986, Edizioni Novecento, p. 358.
Le médaillon central en corail, représentant une jeune fille habillée à l'antique, la coiffe ornée de rosaces, suit l'iconographie chrétienne sicilienne. En effet, Sainte Rosalie, patronne de la ville de Palerme, était souvent représentée de cette façon.

ARTCURIAL - BRIEST-POULAIN-F.TAJAN. 08 Juillet 2014. HÔTEL DASSAULT - 7 ROND POINT DES CHAMPS-ELYSÉES, 75008 PARIS. Contact: Gabrielle Richardson au +33 1 42 99 20 68.