0 (4)

Tom Molloy, Doubt (détail), 2012. Crayon sur papierCourtesy Frac Haute-Normandie, © Tom Molloy

ROUENDans le cadre de son cycle d'expositions consacré à la pratique, le Frac Haute-Normandie se penche en février 2015 sur le dessin. Articulée sur les deux étages du Frac, l'exposition «Fabriquer le dessin» propose une réflexion à partir d'un prisme technique qui permet de réunir des œuvres provenant d'époques et d'horizons variés et de révéler des ressemblances et filiations ou des oppositions franches et révélatrices entre les œuvres. 

0 (5)

Michel Blazy, sans titre, 1994. Courtesy Frac Haute-Normandie, © Michel Blazy

Les différents ensembles réunis dans l'exposition mettent en évidence le trait, le rendu, le support, l'importance du format ou l'essence du geste et soulèvent une série de questions sur des notions signifiantes pour ce médium, telles que l'espace de la feuille, l'importance du tracé, la persistance du lavis, l'omniprésence du fragment, l'enjeu de la tache, le rapport au modèle, le non-fini, etc. Cette approche technique permet d'interroger la ligne de partage entre esquisse, étude et œuvre et, au-delà des notions d'époques et de styles, le statut et le rôle esthétique de ce procédé d'hier et d'aujourd'hui. 

0 (6)

Samuel Martin, Extérieur nuit – 1, 2013, fusain sur toile. Collection du FRAC Haute-Normandie. Courtesy Frac HN, Rouen.

En réponse à l'idée d'un éclatement, d'une autonomisation et d'une libéralisation des pratiques contemporaines du dessin, l'exposition — comme le colloque — entendent mettre en question et relativiser l'évolution des enjeux et des stratégies en montrant des œuvres, anciennes et contemporaines, qui échappent aux catégories et aux idées que l'on se fait du dessin. L'exposition prend ainsi le parti de brouiller les pistes entre les époques, les styles afin de déstabiliser le regard dans la perception des œuvres et de leur contexte et d'interroger les systèmes de référence.

0 (7)

Javier Pérez, Hybrids XVI, 2015. Collection du FRAC Haute-Normandie. Courtesy FRAC HN, Rouen.

Pour chercher à sortir de la conception selon laquelle les dessins anciens sont attachés à une œuvre en devenir tandis que les dessins contemporains, affranchis, sont devenus des œuvres à part entière, l'exposition «Fabriquer le dessin» mêle les époques, les genres, les grands noms et les artistes plus confidentiels, s'attachant avant tout à montrer des dessins qui sortent de l'ordinaire dans la production d'un artiste ou d'une période.

14 fév.-03 mai 2015

1

Bachli, Sans titre n°4-12, 1996. Collection du FRAC Haute-Normandie. Courtesy Frac HN, Rouen.

2

Henri-Edmond Cross, Effet de soleil sur des toits. Fusain sur papier vergé filigrané. Collection Olivier Senn Le Havre, MuMa, musée d’Art moderne André Malraux © Florian Kleinefenn