A cobalt blue glazed bowl, Jiaqing six-character mark and of the period

A Ge-type crackle glazed vase, Qing dynasty

Guéridon en bronze doré et bronze patiné de la fin de l'époque Louis XVI, probablement pour la cour de Russie. Estimation 40,000 — 60,000 EUR. Photo Sotheby's.

Les deux plateaux en marbre brèche violette ceints de bronze doré, soutenus par trois montants à décor de piastres, sommés de mufles de lion et terminés par des pieds en griffe munis de roulettes - Haut. 75 cm, larg. 64 cm

A PATINATED AND GILT-BRONZE MOUNTED MARBLE GUÉRIDON, LATE LOUIS XVI, POSSIBLY FOR THE RUSSIAN COURT. Height 29 1/2 in; width 25 1/4 in

NotesLa forme de ce guéridon est directement inspirée des modèles antiques qui revinrent à la mode dans la seconde moitié du XVIIIe siècle et sous l'Empire. La structure, entièrement en bronze comme sur les modèles antiques, permet de l'associer avec des marbres précieux. Ces guéridons, représentatifs du goût nouveau, trouvèrent naturellement leur place dans les intérieurs  néoclassiques. Ils contribuèrent au rayonnement des arts décoratifs français à l'étranger, notamment en Russie puisque une paire directement inspirée des modèles parisiens est encore conservée de nos jours au palais de Pavlovsk.

Les russes apprécièrent les modèles français qui furent vraisemblablement déclinés par l’architecte Andrei Voronikhin (1759-1814) et dont certaines variantes probablement réalisées par Friedrich Bergenfeldt (1768-1822) décorèrent les palais de Pavlovsk et de Gatchina. Deux guéridons similaires furent vendus par Sotheby’s à Londres le 6 décembre 2006, lots 89 (£55.000) et 90.

A large apple-green-glazed bottle vase, Qing dynasty, 18th century

Guéridon russe, conservé au palais de Pavlovsk

Des exemples comparables furent livrés pour les palais impériaux : un guéridon à plateau de granit qui ornait le second salon de l'appartement de l'empereur au palais des Tuileries est aujourd'hui exposé au château de Malmaison.

Sotheby's. Les Dillée : Une dynastie d’experts et de collectionneurs, Paris, 18 mars 2015, 04:00 PM