2

Alex Gertschen, Felix Meier, Sweater Juun. J., 2012. Courtesy Musée des Arts déco © Alex Gertschen & Felix Meier

PARISLe musée des arts décoratifs met à l'honneur le design et l'artisanat coréens dans le cadre de l'année France-Corée 2015-2016. Une centaine d'artistes et plus de quatre cents œuvres sont réunies afin de présenter tant l'héritage des techniques anciennes que le renouveau technologique. Les créateurs manient aussi bien la laque, le tissage et l'orfèvrerie que le plastique et la silicone.

La nef du musée est essentiellement dédiée au mobilier, au verre et à la porcelaine. La céramique fait aussi l'objet d'une attention particulière dans les salles longeant les Tuileries où la jeune génération s'inspire de la tradition dans un style plus spontané, libre et épuré. La fin de ce parcours initiatique se termine avec l'évocation d'une maison coréenne Hanok conçue autour du principe du vide, sans portes et avec très peu de meubles, afin de favoriser la mesure et l'harmonie.

8

Seo Jeong-Hwa, Banc avec une table d’appoint, 2014. Fonte d’aluminium, basalte. Courtesy Musée des Arts déco © Seo Jeong-hwa

9

Soh Eun-Myung, The Lines, 2014. Bois, bandes élastiques. Courtesy Musée des Arts déco © Soh Eun-myung

10

Song Seung-yong, Object O, 2012. Chaise et abat-jour modulable, ouleau,papiercoréen (Hanji). Collection Compagnie française de l'Orient et de la ChineCourtesy Musée des Arts déco © Song Seung-yong

11

CHOI Byung-hoon, Afterimage 08-305Courtesy Musée des Arts déco © CHOI Byung-hoon

12

Chung Hae-cho, Au rythme des 5 couleurs, 2015Courtesy Musée des Arts déco © Chung Hae-cho

 

L'exposition présente aussi un panorama de la mode coréenne contemporaine, avec plus de cent vingt silhouettes et accessoires. Le travail des stylistes se caractérise par une variété d'inspirations tirées des cultures urbaines et des mythologies contemporaines, allant de la référence aux années 1950 américaines aux citations des mouvements Punk, Hip Hop et bien sûr K Pop. Ce projet ambitionne également de révéler les rapports étroits que les stylistes entretiennent avec leur culture d'origine, une culture riche qui permet l'assimilation de toutes les formes de modernité.

3

 

Juun. J. en collaboration avec Rob Ryan, 2014Courtesy Musée des Arts déco © Juun. J. & Rob Ryan

4

LIE SANGBONG automne-hiver 2014Courtesy Musée des Arts déco © LIE SANGBONG

5

André KimCourtesy Musée des Arts déco © André Kim

6

Kim Young JinCourtesy Musée des Arts déco © Kim Young Jin

7

Yun Sang Hee, Attaque de cornes vertes, 2009. Collier, nacre, platine, argent, or, bois. © Munch Studio, Heo Myung Wook

Enfin, une vingtaine d'artistes présentent un travail graphique: affiches sérigraphiées, livres et magazines. Ce volet s'ouvre sur un espace dédié à Ahn Sang-Soo, reconnu comme le père de la discipline. Créateur influent auprès des artistes émergents, il est le premier à avoir fait de l'alphabet hangul son sujet principal. Inspiré par la poésie du mouvement Dada et par le poète moderniste Yi Sang, AHN Sang-soo s'est affranchi des règles normatives de la typographie, en jouant avec la géométrie et l'échelle des lettres, tout en brouillant parfois les codes de la linguistique. Le Hangul, initialement créé comme alternative au chinois au XVe siècle, alors dominant et réservé aux personnes lettrées, est aujourd'hui devenu une référence culturelle et identitaire primordiale.

13

Ahn Sang Soo, Journée du hangul, affiche, 2004Courtesy Musée des Arts déco © Ahn Sang Soo

14

Ahn Sang Soo, Kim Jiha, affiche, 2004Courtesy Musée des Arts déco © Ahn Sang Soo

15

Jin Jung, exposition « Ghosts, spies and grandmothers », Mediacity Seoul Biennale, affiche, 2014Courtesy Musée des Arts déco © Jin Jung

16

Kum-Jun Park, Harmony through Design – From & to, affiche, 2012Courtesy Musée des Arts déco © Kum-Jun Park

Cette exposition nous informe sur l'évolution de la tradition coréenne en matière de design et sur l'émergence d'une nouvelle génération innovante durant les trois dernières décennies qui parvient à influencer la scène artistique internationale.

Musée des arts décoratifs (Paris 1er) - Du 19 septembre au 03 janvier 2015