4

 

 

PARIS - Présentée dans la Petite Galerie tout au long de l’année scolaire, l’exposition « Mythes fondateurs. D’Hercule à Dark Vador » raconte comment dessinateurs, sculpteurs, peintres, marionnettistes, cinéastes ou musiciens du monde entier se sont nourris des mythes et leur ont donné forme et vie. Qu’est-ce qu’un mythe ? Comment les mythes sont-ils représentés ? Comment nous sont-ils parvenus ? Comment les artistes s’en sont-ils emparés ? Racontés, chantés, transcrits, illustrés, les mythes sont présents dans toutes les cultures et civilisations, jusqu’à la culture populaire contemporaine. Désireux de rendre l’art accessible à tous, le Louvre propose dans la Petite Galerie des clés pour répondre à ces questions.

5

Masque et casque de Dark Vador, 1979, métal, plastique et cuir, 40 x 35 x 40 cm, Lucas Museum of Narrative Art. Collection Lucas Museum of Narrative Art © and TM All rights reserved Lucasfilm Ltd. Used under authorization.

L’exposition présente environ 70 oeuvres, réparties en quatre sections.
La première salle vous invite à découvrir les récits imaginés par différentes civilisations pour expliquer la création du monde. Laissezvous ensuite conter les cycles de la nature dans le monde grec, égyptien ou perse.
Partez à la rencontre des héros mythologiques, comme Gilgamesh, Orphée, Hercule ou Icare et observez comment les artistes de
l’Antiquité ou de l’époque moderne les ont représentés.
Enfin, interrogez-vous sur l’interprétation contemporaine des mythes et des métamorphoses : de Jean Cocteau à Star Wars, les mythologies de la culture populaire ne puisent-elles pas toujours dans le même répertoire d’histoires et de héros ?

6

Tanuki, Japon. Bois sculpté et peint, cordon, papier. 21 x 10 x 9 cm. Musée du quai Branly © 2015. musée du quai Branly, photo Claude Germain/Scala, Florence

Le public au coeur du projet
La Petite Galerie propose à chacun d’apprendre à regarder les chefs d’oeuvre du Louvre et des autres musées. Grâce à une scénographie originale, des échantillons de matériaux, des cartels ludiques, des repères chronologiques et géographiques, elle facilite la rencontre avec les oeuvres et offre une nouvelle expérience de visite du musée.
Sur le site internet http://petitegalerie.louvre.fr, une visite virtuelle, des commentaires d’oeuvres et des récits de mythes permettent de préparer ou de compléter sa visite.
Un carnet de visite, un livret tactile et une application gratuite enrichie de commentaires audio-décrits et en langue des signes française facilitent la visite de tous les publics. Des activités animées par des médiateurs offrent aux familles un accompagnement précieux, pour faire de la découverte de la Petite Galerie un moment de plaisir et d’émerveillement.

7

Michel Anguier, Hercule aidant Atlas à supporter le globe terrestre, vers 1668. Terre cuite, 130 x 58 x 60 cm. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

La Petite Galerie. Un lieu inédit pour comprendre et s’émerveiller

Projet nouveau et pérenne pour s’initier à l’art, la Petite Galerie du Louvre propose désormais chaque année aux jeunes et à leurs accompagnateurs (parents, enseignants, animateurs…) d’explorer un thème grâce à des oeuvres majeures de la préhistoire à la création contemporaine.
En dédiant un espace spécifique à l’éducation artistique et culturelle au coeur du palais, le musée du Louvre souhaite rappeler des ses fondateurs, un musée ouvert à tous depuis 1793. Déployée également en ligne et hors les murs, la Petite Galerie donne aux visiteurs les clés d’observation et d’explication des oeuvres, pour faire de la visite au musée un moment de plaisir et de découverte.

8

Amphore à figures rouges : combat des dieux et des Géants. 410-400 av. J.C. Céramique. 69,5 x 32 4 cm. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Pierre et Maurice Chuzeville

Au Louvre, dans l’aile Richelieu, le public peut découvrir tout au long de chaque année scolaire une exposition mêlant, selon le thème choisi, peintures, sculptures, arts graphiques, objets d’art et de design, musique, cinéma, théâtre et photographie, reflétant ainsi la diversité de la création artistique.
Grâce à une scénographie inventive jouant avec la lumière et les couleurs et à une médiation novatrice (cartels ludiques, parcours de visite, médiateurs présents dans les salles,...), les visiteurs peuvent apprendre à regarder une oeuvre, la comparer à une autre,
s’interroger sur les intentions de l’artiste, développer leur culture générale, leur esprit critique et leur imaginaire.
La première exposition de la Petite Galerie, présentée du 17 octobre 2015 au 4 juillet 2016, s’intitule « Mythes fondateurs. D’Hercule à Dark Vador ».

9

Eugène Delacroix, Orphée venant policer les Grecs, étude préparatoire. Musée national Eugène-Delacroix © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

«J’ai voulu concentrer nos efforts autour d’une mission du musée qui me paraît essentielle : l’accueil du public, de tous les publics, quels que soient ses origines, les raisons de sa venue, le temps dont il dispose ou son niveau de connaissance, déclare Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre. La question n’est plus tant d’augmenter le nombre de visiteurs que de savoir comment les accueillir et les aider à tirer un maximum d’enseignements de leur visite. La Petite Galerie est un projet qui me tient particulièrement à coeur, car elle nous permet d’offrir à nos visiteurs un Louvre plus accueillant, plus accessible et plus généreux. »

10

Aphrodite, dite Vénus du type de l'Esquilin. IIe siècle après J.-C., Brindisi (Italie) ?, Marbre de Paros. H. : 96 cm. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

PARIS.- What are myths? And how are they portrayed? How are myths passed on to us? How have artists appropriated them? Told, sung, written, and illustrated, myths are a part of all cultures and civilizations, including contemporary popular culture. Presented in the Petite Galerie throughout the school year, the exhibition “Founding Myths. From Hercules to Darth Vader” tells how illustrators, sculptors, painters, puppeteers, filmmakers, and musicians around the world have drawn inspiration from myths, given them form, and brought them to life. 

In its desire to make art open to all, the Louvre provides the keys to answer these questions in the Petite Galerie. 

11

Plaque dite du Paradis terrestre. Vers 870 - 875. Ivoire. 34 x 11 cm. Musée du Louvre © RMN - Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet

From Hercules to Darth Vader 
The exhibition displays some 70 artworks, grouped into four sections. The first gallery invites you to discover the tales told by different civilizations in an effort to explain the creation of the world. Then find out how the cycles of nature are recounted in Greek, Egyptian, and Islamic civilizations. Meet mythological heroes such as Gilgamesh, Orpheus, Hercules, and Icarus, and see how they have been portrayed by classical and contemporary artists. In the final gallery, ponder modern-day interpretations of myths and metamorphoses: from Jean Cocteau to Star Wars, Japanese manga to Fantômas, do the mythologies of popular culture not still draw from the same repertoire of stories and tales? 

13

Sculpture zoomorphe (crocodile). Papouasie-Nouvelle-Guinée. Culture Iatmul. Bois, pigments. 186 x 12 x 22 cm. Musée du quai Branly © musée du quai Branly, photo Claude Germain/Scala, Florence

nnovative approach 
The Petite Galerie gives visitors an opportunity to enrich the way they look at the masterpieces at the Louvre and other museums. Through samples of different materials, entertaining wall labels, maps, and timelines, it facilitates the encounter with artworks and offers visitors a new museum experience. 

A booklet of games and a free application with audio description and in LSF (French sign language) ensure a comfortable visit for all audiences. Activities led by museum guides are an excellent way for families to enjoy a fun-filled and awe-inspiring discovery of the Petite Galerie.  

masque_kanaga

Masque anthropozoomorphe Kanaga. Mali. Bois, pigments et fibre végétale, 118 x 58 x 20 cm. Musée du quai Branly © Musée du quai Branly, photo Thierry Ollivier /Michel Urtado / Scala, Florence

The Petite Galerie A new space for learning and wonderment 
True “education for the eye,” the Petite Galerie invites young visitors and their accompanying adults (parents, teachers, youth leaders, etc.) to explore a different theme each year through major artworks from prehistory to the present day. By dedicating a specific space to artistic and cultural education at the heart of the museum, Director Jean-Luc Martinez wanted to recall the spirit in which the Louvre was founded, a museum open to all since 1793. Also rolled out online and beyond the museum walls, the Petite Galerie gives visitors the keys to observing and explaining the artworks, thus ensuring their visit to the museum is a real pleasure. 

12

Hache rituelle, Oshe Shango. Bénin. Bois, perles de verre, fibres végétales. 50 x 20 x 11 cm. Musée du quai Branly © Musée du quai Branly, photo Thierry Ollivier /Michel Urtado / Scala, Florence

Throughout each school year, an exhibition held in the Richelieu wing of the Louvre will focus on a chosen theme through a mix of painting, sculpture, drawing and printmaking, decorative art and design, as well as music, film, theater, and photography to reflect the diversity of artistic creation. 

With an inventive design that plays with light and color, and innovative approach (entertaining wall labels, viewing itineraries, museum guides, etc.), visitors will learn how to study an artwork, compare it with another, and consider the artist’s intentions, as well as develop their general knowledge, their critical mind, and their imagination. 

15

Stèle de la dame Tapéret (recto). Xe ou IXe siècle avant J.-C. (22e dynastie). Bois peint, 31 x 29 x 2,6 cm. Musée du Louvre © 2003 musée du Louvre / Christian Décamps

I wanted to concentrate our efforts on a mission I see as essential: to accommodate museum visitors – all visitors, regardless of their background, the time they have available, or their level of knowledge,” explains Jean-Luc Martinez, Director of the Musée du Louvre. “It is no longer a matter of increasing the number of visitors, but rather knowing how to accommodate them and helping them gain as much insight as they can during their visit. The Petite Galerie is a project I feel especially strongly about, as it will allow us to give our visitors a Louvre that is more open, more welcoming and more generous.”

14

Giovanni Francesco Barbieri dit Le Guerchin, Circé, vers 1665. Huile sur toile, 124 x 81 cm. Musée du Louvre ©RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

23

Héraklès et le lion de Némée. Début Ve siècle avant J.-C., Pyrgos. Calcaire, traces de polychromie. 25,50 x 10,20 x 6,50 cm. Musée du Louvre © RMN - Grand Palais (musée du Louvre) / Christophe Chavan

16

John Martin, Le Pandemonium, Entre 1823 et 1827. Huile sur toile, 123 x 185 cm. Musée du Louvre © 2006 musée du Louvre / Harry Bréjat

17

Héraclès amenant Cerbère à Eurysthée (Face A), Peintre des Aigles. Hydrie de Caeré à figures noires. Vers 525 avant J.-C., Cerveteri (Caeré). 43 cm. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

18

Héraclès et le lion de Némée (Face B). Amphore à figures noires. Vers 540 avant J.-C., Athènes. 42,30 x 28,50 cm. Musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

22

Paul-Ambroise Slodtz, La Chute d’Icare, 1743. Marbre, 38 x 64 x 54 cm. Musée du Louvre © RMNGrand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

19

Pierre Boucher, Serge Lifar dans la Chute d’Icare, 1938, Epreuve gélatino-argentique, 30,8 x 29 cm, Fond national d’art contemporain, Centre Pompidou—Musée national d’art moderne—Centre de création industrielle © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMNGrand Palais / Georges Meguerditchian © Fonds Pierre Boucher

21

Yves Klein, Ci-gît l'espace (RP3), 1960. Eponge peinte, fleurs artificielles, feuilles d'or sur panneau de bois. 10 x 100 x 125 cm. Don Rotraut Klein-Moquay à l’État en 1974. Paris, Musée national d’art moderne—Centre Pompidou, AM 1975-5 © Yves Klein / Adagp, Paris, 2015 © Photo tous droits réservés

20

Berdaguer et Péjus, Septième continent, 2001. Demi-sphère en Plexiglas, dispositif électronique et câble électrique. Diamètre : 320 cm. Paris, Musée national d’art moderne – Centre Pompidou © Adagp, Paris, 2015. Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand     Palais / Philippe Migeat

24

Masse d'arme à tête de taureau, Iran. Musée du Louvre © 2015 musée du Louvre / Hervé Lewandowski

25

Dôme de clavette à motif de dragons. IIIe s. av. J.-C, âge du fer, Roissy-en-France. Bronze. 20 cm environ. Musée d’archéologie nationale © RMN-Grand Palais (musée d'archéologie nationale) / Thierry Le Mage

26

Amphore à figures noires : animaux réels et fantastiques, VIe siècle av. J.-C., Athènes. 30,9 x 19,4 cm. Musée du Louvre © RMNGrand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

28-Masque-Kagura

Masque de Kagura. Début du XXe siècle. Bois de cèdre sculpté et peint, poils. 20 x 19 x 13 cm. Musée du quai Branly  © 2015. Musée du quai Branly, photo Claude Germain/Scala, Florence.

louvre-2

Masque miniature représentant le renard Kitsune. Papier mâché peint. 17,5 x 12,5 x 9,5 cm. Musée du quai Branly © 2015 musée du quai Branly /Scala, Florence.